Vacheron Constantin lance sa fabuleuse Malte Tourbillon

Pour célébrer les 100 ans de la forme tonneau chez Vacheron Constantin, la nouvelle collection Malte rend hommage de la plus belle des façons à la plus emblématique des complications horlogères : le tourbillon. Et s’il y a une chose qui représente très bien le savoir-faire des Maîtres Horlogers de la manufacture, c’est bien le tourbillon. Permettant de compenser les effets de la gravitation terrestre sur les garde-temps, cette emblématique complication horlogère est mise à l’honneur par Vacheron Constantin sur sa nouvelle Malte Tourbillon.

La Malte Tourbillon de Vacheron Constantin

Le savoir faire de Vacheron Constantin dans le mouvement tourbillon n’est à l’évidence plus à démontrer. Les tourbillons de la Manufacture genevoise, souvent associés à une autre complication, révèlent une audace incontestable et un savoir-faire remarquable à découvrir à nouveau sur la Malte Tourbillon toute fraichement sortie des ateliers Vacheron Constantin.

La Malte Tourbillon de Vacheron Constantin : une pièce d’exception dans l’univers de la Haute Horlogerie

La nouvelle Malte Tourbillon de Vacheron Constantin est un sublime garde-temps conçu dans le style et l’élégance classiques propre au visage de cette collection anniversaire. Cette superbe montre est dotée d’un joli cadran très épuré, avec index et chiffres romains en or rose pour les indications de 6h et 12h. C’est donc une montre à l’apparence très agréable qui orne très bien le poignet. Le tourbillon qui porte l’aiguille des secondes est très bien intégré aux nouvelles lignes raffinées de la collection Malte. L’axe des aiguilles des heures et minutes a subi un léger décentrage à cause du positionnement du tourbillon à 6h, les aiguilles des heures et minutes trônent ainsi au-dessus de leur cœur battant. Sur un bracelet en alligator Mississippiensis brun avec une boucle déployante en or rose en forme de croix de Malte trône le boîtier galbé en or rose 18K de 38 x 48.2 mm de la Malte Tourbillon. Une montre d’exception comme celle-là ne pouvait embarquer qu’un calibre tout aussi exceptionnel. Ainsi, Vacheron Constantin l’a dotée du calibre 2795, mouvement mécanique à remontage manuel, intégrant 246 composants, ce qui permet à la Malte Tourbillon d’avoir une réserve de marche de près de deux jours.
Entièrement développé et réalisé au sein de ses ateliers, le nouveau mouvement de forme tonneau de la Malte Tourbillon s’adapte parfaitement à son boîtier. Chaque composant de ce mouvement a un niveau exceptionnel de terminaison avec plusieurs coins rentrants anglés naturellement à la main. La cage du tourbillon inspirée de la croix de Malte, emblème de la marque, en est la preuve évidente. Le travail fournit pour mettre au point ce garde-temps montre déjà qu’elle est bien plus qu’une montre haut de gamme. Il faut par exemple plus de 11 heures de travail manuel pour mettre au point le berçage de la seule barrette du tourbillon, qui relève toujours du défi technique. Un temps de travail nécessaire pour répondre aux critères de finition exigés par Vacheron Constantin. En passant, le berçage est un procédé consistant à limer avec une extrême régularité les extrémités des bras, tout en respectant la délimitation du centre et des talons. Cela permet de leur donner une forme conique et demi-cylindrique. Les artisans finalisent l’opération en l’adoucissant à l’aide de pâtes de finitions, de chevilles de bois, de carton et de pierres pour obtenir un rendu parfaitement poli.

Les détails techniques de la Malte Tourbillon

La Malte Tourbillon est une montre aux caractéristiques très intéressantes. D’abord son bracelet, en cuir d’alligator Mississippiensis brun, grandes écailles carrées, finition sellier, cousu main. Pour le fermoir on a une demi-croix de Malte polie et une boucle déployante à lame triple en or rose 18K 5N. Le cadran de son côté est argenté sablé avec 10 index bâton et 2 chiffres romains appliques en or rose 18K 5N, et des minuteries peintes en noir. Pour le boîtier on a une étanchéité testée à une pression de 3 bar (environ 30 mètres), un fond ajouré avec glace saphir, fermée par des vis, 12.73 mm d’épaisseur, 38.00 x 48.24 mm, en or rose 18K 5N. La réserve de marche est d’environ 45 heures.

Publié dans Les montres Tourbillon, Vacheron Constantin | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le Duomètre à Sphérotourbillon de Jaeger LeCoultre : compter le temps devient si simple

Forte de son savoir-faire unique et de sa longue tradition d’invention, la Manufacture Jaeger-LeCoultre s’est montrée d’une exceptionnelle créativité au cours de la décennie écoulée à travers des pièces uniques.  Reverso Répétition Minutes à Rideau, Master Grande Tradition à Grande Complication, Duomètre à Grande Sonnerie, Reverso Gyrotourbillon 2, Reverso Grande Complication à Triptyque, Gyrotourbillon 1… Autant de garde-temps exceptionnels dont nous a gratifié la Manufacture Jaeger-LeCoultre au cours de la décennie écoulée. Aujourd’hui c’est au tour du Duomètre à Sphérotourbillon de nous faire rêver.

Sphérotourbillon de Jaeger-LeCoultre.

Jaeger LeCoultre fait sans doute partie de ces horlogers là qui nous ont fait profiter de complications parmi les plus marquantes du début du XXIe siècle. Les performances techniques impressionnantes et l’exceptionnelle créativité de la marque horlogère ne sont en effet plus à démontrer. Et cela se voit très bien à travers sa nouvelle invention : le Duomètre à Sphérotourbillon.

Un tourbillon multiaxe pour le nouveau Duomètre à Sphérotourbillon de Jaeger LeCoultre

Le nouveau Duomètre à Sphérotourbillon de Jaeger LeCoultre est la quatrième pièce d’exception de la ligne Duomètre. Outre sa très grande fiabilité qui en fait un garde-temps de choix, cette montre Sphérotourbillon se caractérise particulièrement par son sublime tourbillon.
Le tourbillon traditionnel a surtout été imaginé pour les montres de poche, son mode de conception ne lui permet donc pas de compenser les effets de la gravité dans toutes les positions. Pour que le tourbillon devienne efficace dans toutes les positions que peut prendre une montre portée au poignet, il faut qu’il ait un mouvement de rotation tridimensionnel, ce qui ne peut être possible qu’avec l’adjonction d’un axe de rotation supplémentaire. Le spectacle qu’offre le tourbillon du Duomètre à Sphérotourbillon au travers du cadran ajouré est tout simplement fascinant. En effet, son mouvement de rotation est très particulier : il tourne autour d’un second axe incliné de 20° en plus de sa révolution autour de l’axe de sa cage en titane. Le tourbillon effectue ainsi deux mouvements de rotation totalement distincts et rapides (respectivement 30 et 15 secondes) qui lui permettent d’être complètement insensible aux effets de la gravité.

Ce tourbillon exceptionnel regroupe l’ensemble des innovations qui ont permis à Jaeger-LeCoultre de remporter brillamment le premier concours de chronométrie du XXIe siècle. Il fait également du Duomètre à Sphérotourbillon une montre d’une extrême efficacité mais également très agréable à regarder avec un fond transparent qui permet de découvrir l’arrière du décor et de contempler le fonctionnement du Calibre Jaeger-LeCoultre 382 assemblé et décoré à la main. Le porte-piton est protégé des effets des chocs et vibrations que subit la montre par un système de blocage à vis. Le balancier, à l’inertie généreuse, oscille au rythme des 21’600 alternances par heure. Le spiral cylindrique, avec ses deux courbes terminales, bat avec une concentricité impossible à obtenir avec un spiral traditionnel. De son côté, la cage usinée d’un seul tenant dans un bloc de titane allie légèreté et haute précision.

Le Sphérotourbillon : un tourbillon ajustable avec précision

Pour la conception de son Duomètre à Sphérotourbillon, Jaeger-LeCoultre a choisi la précision comme maître-mot pour guider son travail. Et le résultat est cette formidable montre que la marque vient de présenter au grand public et qui démontre qu’elle est l’une des plus précises qui aient jamais existé. En effet c’est la première montre tourbillon ajustable à la seconde. Les tourbillons offrant un affichage très lisible de la seconde dans un compteur dédié sont en effet très rares, et encore plus rares ceux qui offrent la possibilité de stopper la seconde. On ne pouvait donc pas imaginer qu’il serait possible avec un tourbillon d’arrêter l’aiguille des secondes et de la ramener à zéro pour effectuer un réglage ultra-précis de l’heure, jusqu’à cette récente sortie de la Duomètre à Sphérotourbillon de Jaeger-LeCoultre.

Publié dans Jaeger-LeCoultre, Les montres Tourbillon | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire