Le tourbillon avec quantième perpétuel

Le tourbillon à quantième perpétuel est un composant essentiel des montres mécaniques haut de gamme. Le cadran d´un tourbillon muni de quantième perpétuel affiche le jour et le mois en tenant compte des années bissextiles. Le tourbillon à quantième perpétuel est une complication horlogère disponible uniquement sur les montres mécaniques. Grâce au quantième perpétuel, le tourbillon fait mouvoir un ensemble d´engrenage permettant d´afficher la date et le mois sans qu´il soit nécessaire d´ajuster la montre lors des années bissextiles. Notez que les montres mécaniques équipées de cette double complication sont très rares.

Le tourbillon à quantième perpétuel est formé d´un ensemble de composants particulièrement complexe. Le tourbillon est l´élément permettant à la montre de garder un niveau de précision élevé. Le quantième perpétuel est une fonction ajustant la date et le mois en fonction des années bissextiles. Il permet à la montre de reconnaître automatiquement le 29 février ainsi que la fin des mois de 30 ou 31 jours. Ainsi, un élément tournant perpétuellement pendant quatre ans est ajouté au tourbillon afin que la montre puisse prendre en compte les années bissextiles sans nécessiter une intervention humaine.

Le principe des complications

En horlogerie, la complication désigne toutes les fonctions outre celles d´affichage de l´heure, de la minute et de la seconde. Les complications sont classées en trois grandes catégories. Elles peuvent être pratique, technique et astronomique. La catégorie pratique comprend les fonctions chronomètre et sonnerie. Dans la catégorie technique sont incluses les innovations techniques telles les dates rapides et l´arrêt de l´aiguille indiquant les secondes sans stopper le système. Enfin la partie astronomique englobe toutes les fonctions relatives à l´affichage des phases de la lune, l´heure de lever et du coucher du soleil et le quantième perpétuel. Le tourbillon a été inventé par Abraham-Louis Breguet, et constitue un élément qui rétablit l´isochronisme de la montre mécanique. Il permet de rectifier les erreurs d´avance ou de retard des aiguilles. Les récentes innovations horlogères ont été effectives grâce à cette invention majeure. Difficile à réaliser, le tourbillon n´est proposé que par quelques maîtres horlogers. Notez que certaines montres à complications disposent de tourbillons montés sur plusieurs axes ou imbriqués. Ces pièces sont rares, produites en séries limitées et recherchées par les collectionneurs.

La relation entre tourbillon et quantième perpétuel

Le fonctionnement du tourbillon est assez complexe et résulte de l´effet de la gravité terrestre. La fonction du tourbillon à l’origine est principalement de corriger les erreurs du mécanisme de la montre qui est influencée par la gravité terrestre. La force de gravité agit sur le mécanisme et perturbe les oscillations isochrones du pendule de la montre. Grâce à un système rotatif, le tourbillon permet de rectifier dans toutes les positions verticales le mouvement du système balancier-spiral qui constitue la pièce principale des montres mécaniques.

Le centre de gravité de la montre étant celui du centre de rotation, la période d´oscillation du pendule n´est modifiée. L´effet de la gravité est ainsi compensé voire annulé, l´isochronisme étant rétabli. Ainsi, les montres à tourbillon sont très précises. Au sein des quantièmes perpétuels à tourbillon, à cet ingénieux mécanisme de tourbillon s´ajoute un disque effectuant un tour tous les quatre ans afin que la montre reconnaisse les années comportant 366 jours. Cependant ce système est inefficace lors des quelques années séculaires tels 1800 et 1900, qui ne sont pas divisibles par 400. Certains quantièmes perpétuels ne pourront déterminer que l´année 2100 n´est pas bissextile et nécessiteront une mise à jour spécial ce jour précis. Quelques grands horlogers proposent des tourbillons à quantième perpétuel reconnaissant les années multiples de 400.

Le quantième perpétuel, un système complexe

Le quantième perpétuel n´équipe que les tourbillons performants et disposant d´un système assez précis. Dans le mécanisme d´une montre à quantième perpétuel figure un disque effectuant une révolution complète en quatre ans. Il faut régler la date et la période de l´année afin que la montre puisse déterminer automatiquement les années bissextiles. L´amélioration du quantième perpétuel constitue un réel défi pour les maîtres horlogers passionnés de mécanique. Certains tourbillons à quantième perpétuel disposent d´un dispositif indiquant les différentes phases de la lune, les années ainsi que les jours.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *