La fonction flyback du chronographe

La fonction flyback est une fonction additionnelle des chronographes. Elle permet d´effectuer de façon instantanée les opérations liées à la mesure du temps. Cette fonction présente un intérêt certain surtout en termes de rapidité car elle permet instantanément de remettre à zéro le compteur et de relancer le chronométrage. La manipulation d´un seul bouton poussoir permet d´enclencher les procédures inhérentes à tout nouveau chronométrage.

L´aspect extérieur d´un chronographe est caractérisé par plusieurs poussoirs, en général deux, et une multitude d´aiguilles au niveau du cadran. Exercer une pression sur l´un de ces poussoirs permet d´enclencher la fonction flyback et d´apprécier la spécificité de cette fonction également appelée retour en vol.

La spécificité de la fonction flyback

La spécificité de la fonction flyback est liée au chronométrage instantané et à la remise à zéro du compteur sans avoir recours à un autre bouton pour stopper la mesure en cours. Avec la fonction retour en ligne, une simple pression sur un bouton poussoir permet immédiatement la remise à zéro de la trotteuse du chronographe, qui reprend immédiatement sa marche pour un nouveau chronométrage dès que le poussoir est relâché. Ainsi, pendant que le chronographe est en marche, le poussoir de la fonction flyback permet d´enclencher plusieurs processus liés à la mesure d´une durée et au mouvement des aiguilles du chronographe. Il s´agit d´une fonction pratique qui permet le redémarrage instantané du chronomètre, alors que sur les anciens chronographes, il fallait activer la fonction arrêt avant de relancer la mesure du temps. La rapidité avec laquelle la fonction flyback permet d´effectuer la mesure des temps partiels constitue une particularité qui présente de nombreux avantages.

Les avantages de la fonction flyback

La fonction flyback est utile à plus d´un titre, pour ne citer que la rapidité et le gain en temps. En effectuant instantanément les opérations de remise du compteur à zéro et de redémarrage du chronomètre, elle s´avère avantageuse pour les utilisateurs. Elle leur épargne les procédures fastidieuses qui consistent à activer le bouton ´´stop´´ pour arrêter le chronométrage et à appuyer ensuite sur le bouton ´´start´´ pour le redémarrage. Avant, l´apparition de la fonction flyback, il fallait recommencer cette suite d´opération pour toute mesure du temps.

Comme son nom l´indique, en anglais ´´flyback´´ ou ´´retour en vol´´ en français, cette fonction est utilisée dans le domaine de la navigation aérienne. Elle permet aux pilotes d´avoir un dispositif pratique et rapide lorsqu´ils doivent chronométrer successivement différentes durées dans diverses directions. Ils peuvent ainsi relever, sans perdre de temps, le top départ des signaux émis par les balises radio sans avoir recours à une multitude de manipulation. En aéronautique, c´est donc une fonction qui permet de délimiter de façon précise le temps de navigation dans une voie précise ou les minutes qui séparent un avion en plein vol d´une zone de turbulence. Les temps passés dans les diverses directions en fonction du plan de vol sont ainsi aisément chronométrés. Pour tirer profit des avantages de cette fonction, il suffit d´effectuer la manipulation appropriée.

La manipulation de la fonction flyback du chronographe

La fonction flyback a été inventée en 1936 par Longines. Elle requiert une seule manipulation pour effectuer un chronométrage qui en exigerait trois avec les chronographes traditionnels : arrêt de la trotteuse, remise à zéro du compteur, enclenchement de la trotteuse du chronographe. Il suffit pour ce faire de presser sur le bouton poussoir de l´aiguille du chronographe qui est situé à 4 h. Ce seul geste permet immédiatement de redémarrer le chronométrage sans avoir à interrompre la marche du chronomètre activée avec le bouton poussoir situé au niveau de 2 h, pour remettre le compteur à zéro et le mettre à nouveau en marche. Ainsi, la manipulation de ce bouton permet de déclencher plusieurs opérations liées à tout nouveau chronométrage grâce à la fonction flyback du chronographe.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *