Avantages d´une montre fabriquée avec du silicium, du carbone ou du titane

Aujourd´hui, on assiste de plus en plus au renoncement des manufactures horlogères à utiliser les métaux précieux pour la fabrication des montres. De l´habillage jusqu´au mouvement, en passant par l´ornement, les nouveaux matériaux comme le titane, le silicium et le carbone font les succès de plusieurs modèles. Plus légères que les métaux précieux comme l´or ou le platine, ces matières sont pourtant plus résistantes à la corrosion.

Le titane, ce métal blanc très connu dans le domaine médical pour sa biocompatibilité (faculté à résister aux fluides corporels), a fait son entrée dans les ateliers des horlogers depuis quelques dizaines d´années. Le titane provient des minerais comme l´ilménite et le rutile. Ainsi, il est certes moins noble que l´or et le platine, mais dispose d´autant de qualités permettant de l´utiliser dans la fabrication des montres mécaniques. Le titane est surtout apprécié pour sa dureté et sa légèreté. Au début, ce métal était surtout utilisé pour l´habillage, sans doute à cause de sa ductilité, mais plus tard, quelques fabricants de montres ont osé l´utiliser pour la confection des mouvements. Deux fois moins lourds et deux fois plus résistants que l´acier inoxydable, le titane et les autres métaux du même groupe comme le zirconium, le rutherfordium, ainsi que le hafnium figurent aujourd´hui dans le mouvement de plusieurs montres mécaniques.

Les qualités du carbone

L´utilisation du carbone en horlogerie date des années 70. Une matière à la fois résistante et légère, la fibre de carbone s´est révélée être un matériau de choix dans la fabrication de nombreuses pièces des navettes spatiales. En horlogerie, cette matière a trouvé sa place dans la confection des cadrans et aiguilles de montres mécaniques. Mais la fibre de carbone a surtout séduit les horlogers pour ses qualités esthétiques incomparables, peu vulnérable aux rayures et à la corrosion. Aujourd´hui, le façonnage des carrures et ornements à partir de la fibre de carbone est presque généralisé chez les fabricants de montres haut de gamme.

De nos jours, le carbone forgé figure aussi parmi les dernières trouvailles des industries horlogères. Cette matière est issue de l´usinage de la fibre de carbone. Utilisant des technologies à la fois sophistiquées et coûteuses, le carbone forgé est souvent réservé aux montres de luxe éditées en série limitée. Mises à part sa rigidité et sa légèreté, le carbone forgé trouve l´essentiel de son potentiel dans la structure de sa surface qui imite celle du diamant. La marque Audemars Piguet fut la première à utiliser cette matière en 2006. Mais aujourd´hui, quelques fabricants de pièces rares l´adoptent aussi dans la confection des carrures des montres.

Les avantages à employer le silicium

Le silicium figure parmi les derniers matériaux innovants employés dans l´horlogerie. Cette matière, très demandée dans l´industrie électronique pour la fabrication de certains composants, sert notamment à améliorer les mouvements des montres mécaniques. Ce métalloïde a été surtout utilisé dans la fabrication des spiraux puisque à part d´être léger, il est très résistant aux frictions. C´est ainsi, d´ailleurs, que le silicium trouve particulièrement sa place dans la fabrication des pièces mobiles comme la roue d´échappement, le corps du balancier et l´ancre. Toutefois, avec son coût d´usinage assez élevé, le silicium est réservé à quelques modèles de montres.

Sans parler de leur haute résistance et de leur poids léger, les mouvements conçus avec du silicium n´ont pas besoin d´être lubrifiés. Ce matériau séduit également les horlogers à cause de sa faible densité et ses propriétés antimagnétiques. Mais le silicium doit surtout son succès à sa grande résistance à la corrosion. Ainsi, les mouvements fabriqués à partir du silicium sont sensés durer à vie. Aujourd´hui, de nombreux alliages destinés à la fabrication des mouvements incorporent le silicium. D´ailleurs, cette matière a permis de mettre au point d´autres matériaux novateurs utilisés dans le domaine de l´horlogerie comme l´alusic, le silinvar et autres alliages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *