Une montre prestigieuse : la Laureato Tourbillon de Girard Perregaux


On croyait avoir tout vu avec Girard Perregaux, et bien ce n’est en toute évidence pas le cas puisque la marque vient de faire sortir une nouvelle montre : la Laureato Tourbillon. Une montre à la conception exceptionnelle arborant 3 ponts parallèles dont un abrite un tourbillon minute composé de 72 éléments. L’horloger nous propose pour cette fois une montre avec trois ponts d’un bleu translucide, alors qu’on s’était habitué à 3 ponts d’or. Avec un boîtier en titane, cette édition limitée est numérotée à 10 exemplaires.

Laureato Tourbillon de Girard Perregaux

Conçue dans un style contemporain, la nouvelle Laureato Tourbillon de Girard Perregaux est une très belle montre avec un fond fermé par 6 vis avec une glace saphir offrant une vue sur le mouvement. Sa lunette octogonale en platine combine parfaitement finitions satinées et polies dans un esprit de puissance. Une pure merveille à découvrir à tout prix !

Description technique de la Laureato Tourbillon de Girard Perregaux

Sur le plan technique la Laureato Tourbillon de Girard Perregaux est une montre aux caractéristiques très plaisantes. Tout d’abord son bracelet est en lui-même un petit chef d’œuvre de l’horloger qui montre bien qu’on n’a pas lésiné sur les moyens pour la réalisation de cette montre. Le fermoir est à double lames, en titane, avec logo GP gravé. Tandis que le bracelet lui-même est en titane, maillons externes en H avec finition satinée verticale et maillons centraux avec finition satinée horizontale. Le boîtier de son côté a également des caractéristiques très intéressantes : étanche à 30 mètres, fond fermé par 6 vis avec glace saphir antireflet et numéro individuel gravé à la main, couronne en or gris rhodié avec logo GP gravé, finition satinée circulaire, lunette octogonale en platine, finition satinée verticale, avec glace saphir antireflet, 42.60 mm de diamètre, en titane. Pour ce qui est des fonctions de la montre on a une liste classique de choses qu’on aime bien : Tourbillon, petite seconde sur le Tourbillon, minute, heure.

Le mouvement de la Laureato Tourbillon de Girard Perregaux est l’une des caractéristiques les plus importantes de cette montre, elle mérite donc qu’on lui consacre une attention particulière. Ce mouvement comprend entre autre le tourbillon avec des ponts d’échappement et pont d’ancre anglés et polis main, une cage équilibrée avec vis réglantes en or, des cages supérieures et inférieures anglées et polies main, 72 composants, 0.3 g, une rotation par minute. Le pont de rouage : décoration aigle GP, guillochage circulaire et noyure polies main, angles rentrants polis main. On a également 2 vis à tête plate par pont, finition polie main avec tour et fente anglés, et aussi des ponts de barillet, de centre et de tourbillon en spinelle, châtons en or, avec découvertes polies et surfaces cerclées main, angles polis main (contrôle loupe 10x). Du côté du spiral on a une courbe terminale, barillet avec couvercle ajouré, gravé main et cerclé poli, perlé dessous, angles polis main, platine rhodiée, dessous perlé et guilloché circulaire, dessus guilloché circulaire, angles polis main.
Le mouvement est par ailleurs mécanique à remontage automatique, calibre Girard-Perregaux 9600-0004, balancier à inertie variable avec vis réglantes en or (diamètre 8,35 mm), 21’600 alternances/heure (3 Hz), micro-rotor en platine coaxial au barillet, 48h de réserve de marche, 31 rubis, 241 composants, 6,54mm d’épaisseur, 12¼”’ lignes (28.60mm de diamètre).

La Laureato Tourbillon sous trois ponts, un garde-temps haut de gamme signé Girard Perregaux

En 1889 lors de l’Exposition Universelle de Paris, Perregaux a présenté son premier Tourbillon sous trois Ponts d’or, et cette exposition fut couronnée par une médaille d’or. Aujourd’hui encore, sa nouvelle création Laureato Tourbillon sous trois Ponts inspire admiration et enthousiasme. Cette montre qui est un hommage à son illustre aînée est dotée d’un tourbillon de 72 composants qui effectue une rotation par minute. Son édition est limitée et numérotée à 10 exemplaires. Véritable pièce en apesanteur au-dessus du temps, son architecture iconique est dévoilée par trois ponts parallèles d’un bleu translucide offrant un spectacle de toute beauté.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Girard-Perregaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *