Les montres de la manufacture Jean Richard


Parmi les montres de la manufacture Jean Richard, on compte la Sebring pour hommes, une montre mécanique avec une réserve de marche de 48 heures ; l’Aquascope, montre de plongée étanche jusqu’à 300 mètres et la montre 4 éléments pour femmes qui a la particularité de posséder 109 diamants blancs et un cadran en or de 18 carats. Ces montres font partie d’un large éventail de collections aussi originales les unes que les autres.

La Diverscope Titane de Jean-Richard

Jean Richard est une manufacture suisse dont les origines remontent au 17ème siècle. Elle a mis au point de nombreuses collections de montres célèbres, notamment la collection Bressel, Sport, ou Haute Horlogerie. Dans ces collections particulières, les modèles Aquascope ; Bressel Lady ou Sebring figurent parmi les plus connus et les plus populaires.

Daniel Jean Richard encore appelé Bressell est considéré comme le fondateur de l’industrie horlogère du Jura. Les exemplaires fabriqués par Jean Richard sont autant destinés aux hommes qu’aux femmes, et constituent aussi des montres de luxe de très haute facture. Les montres masculines de la manufacture sont très appréciées, et les féminines, très luxueuses.

Les montres féminines de Jean Richard

Parmi les montres féminines d’exception conçues dans ses ateliers, on compte la Bressel Lady. Ce modèle doté d’un mouvement mécanique à remontage automatique affiche une réserve de marche de 48 heures et une lunette ornée de pas moins de 58 diamants. La montre ne fait que 38mm de diamètre, et 10.53 mm de hauteur. La montre étanche jusqu’à 30 mètres est dotée d’une couronne sertie d’un cabochon en saphir qui renforce l’effet de luxe avec le bracelet en python et la boucle déployante en acier. La montre 4 éléments pour femmes est un autre modèle d’exception avec 38 heures de réserve et des pierres précieuses qui symbolisent l’un des 4 éléments principaux de l’univers (l’air, l’eau, la terre ou le feu). Cette montre compte jusqu’à 109 diamants et des aiguilles feuilles vernies avec une matière luminescente.

Les montres masculines de Jean Richard

La Sebring masculine est conservée dans un boîtier Paramount Square et possède un cadran frappé effet carbone et des chiffres arabes en superluminova. Cette montre à remontage automatique a une fréquence de 28 800 alternances par heure, une glace en saphir bombée et un fond fermé par 4 vis. L’Aquascope est la montre de plongée de référence, étanche jusqu’à 300 mètres et affichant les fonctions principales que sont les heures, les minutes les secondes et la date à 3 heures. Elle possède aussi une lunette tournante externe bidirectionnelle et un cadran noir ou bleu foncé sur lequel sont gravés des chiffres arabes rhodiés en matière luminescente. Ils sont donc visibles dans l’eau.

La Diverscope JR1000 est probablement la plus connue des montres de Jean Richard, surtout parce qu’elle est promue par le célèbre skipper français Franck Camas. C’est aussi la montre la plus connue de la ligne Sport de la manufacture. A ce jour, cette montre est toujours fabriquée à Lachaux de Fond, en Suisse. La Diverscope JR1000 est très appréciée pour ses nombreuses fonctions, notamment les heures, les minutes, les secondes et la date. Mais elle est aussi dotée d’un calcul du temps d’immersion qui est très utile quand on effectue la plongée en eau profonde. Le boîtier de la Diverscope JR1000 est recouvert d’un caoutchouc vulgarisé noir et mesure un diamètre de 43 mm. Le bracelet de la Divescope qui mesure généralement 24×22 mm peut être en caoutchouc ou en tissus.

Ce contenu a été publié dans Jean Richard. Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *