Opter pour l´innovation avec la montre Tourbillon Bi-cylindrique de Montblanc


La montre Tourbillon Bi-cylindrique est inspiré d´un chronomètre naval d´une grande précision mis au point en 18ème siècle. Le transfert de cette technologie dans une petite montre bracelet était une véritable prouesse, mais le plus extraordinaire a été de la combiner avec un tourbillon. L´horloger Montblanc dévoile le secret des heures mystérieuses à travers cette montre au boîtier unique en son genre.

Tourbillon Bi-cylindrique de Montblanc

Quelques horlogers particulièrement ingénieux avaient élaboré un système de spiral à mouvement vertical pour l´échappement de certains chronomètres au 18ème siècle. Dotées d´une précision et d´une stabilité sans faille, ces pièces avaient cependant des dimensions imposantes. Près de 300 ans après, les ingénieurs de la manufacture horlogère Montblanc se sont penchés sur la question, mais au niveau d´une montre bracelet d´à peine quelques centimètres de diamètre et de moins d´un centimètre en épaisseur. Le défi a été d´autant plus grand, qu´il fallait associer ce mécanisme à un tourbillon.

Un système unique pour la montre Bi-cylindrique

Le système de cette montre utilise deux spiraux cylindriques, qui interagissent de manière contraire au niveau de l´échappement de la montre. Lorsque l´un se contracte, l´autre se détend. Ils sont positionnés l´un dans l´autre , l´un étant plus petit que l´autre. Ce procédé inventé en partie par l´horloger John Arnold, assure au mouvement une stabilité de premier ordre. Ce phénomène de régularité infaillible est dû à la pression, toujours égale, exercée sur les deux spiraux. Les amateurs de mécanismes horlogers pourront admirer, constamment, ce mouvement harmonieux, puisqu´il est placé au centre du tourbillon lui même. Un spiral unique (montre conventionnelle) est contraint de se déformer beaucoup plus que les deux réunis et présente de ce fait, une fiabilité moindre.

Le tourbillon spécifique de la Montblanc Bi-cylindrique

Tandis que les spiraux gèrent la régularité de la montre dans le temps, le tourbillon s´occupe de la régularité de celle-ci par rapport à la gravité terrestre. Ce mécanisme diffère des modèles conventionnels par son architecture. Certes, il intègre toujours l´anneau rotatif, mais son pont est en forme exclusive de double huit. Les éléments, en acier poli, qui composent la cage et le pont sont d´un seul tenant et ont nécessité trois longues semaines de travail à des artisans hautement qualifiés. Trois masselottes contribuent aussi à l´équilibre général du tourbillon, ce qui ne se trouve pratiquement pas ailleurs. Le rubis de protection central du tourbillon met le mécanisme en valeur, avec sa couleur rouge intense.

Les heures mystérieuses de la montre Bi-cylindrique

Ce chronographe offre une touche supplémentaire d´esthétique avec son cadran à heures mystérieuses. Derrière cette curieuse appellation, se cache en fait un ingénieux mécanisme utilisant des disques fins superposés en verre saphir. Les aiguilles donnent l´impression de flotter sur le cadran, mais en vérité elles sont gravées sur deux disques superposés. Un disque correspond aux heures et l´autre aux minutes. Leur rotation procure un effet visuel surprenant. Par ailleurs, les disques tournent grâce à des engrenages extérieurs et non sur l´axe central habituel, ce qui rend l´effet encore plus saisissant.

La forme particulière du boîtier de ce modèle Bi-cylindrique

Si la moitié supérieure du boîtier en or blanc poli 18 carats forme un parfait demi-cercle, la partie inférieure imite la pointe fuyante d´une goutte d´eau. Cette structure, peu courante, est due au cadran de l´heure, qui semble poussé par le tourbillon vers le bas, faute d´espace. Il est à noter que tout le mécanisme est apparent sur le cadran. Le galbe général du boîtier fait en sorte que la montre épouse harmonieusement le poignet de celui qui la porte. Ces courbures sont également appliquées au verre saphir qui protège le cadran ; ce qui procure à ce chronographe une ligne unique, qui ne se retrouve même pas sur les autres modèles de Montblanc. Un bracelet classique, en cuir d´alligator de couleur noire, est assorti à cette pièce et à son cadran noir bouchonné.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Montres exceptionnelles, Montblanc, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *