Les principaux matériaux utilisés sur les montres Hublot


Plusieurs matériaux servent à la fabrication des montres Hublot. On peut citer la céramique, le titane, l´hublonium, le carbone et le tantale. En outre, les ingénieurs de chez Hublot, se voulant les plus imaginatifs, s´appuient sur la théorie du big bang pour obtenir d´autres matériaux plus complexes à partir de la fusion de matières inertes et de matières organiques.

Très résistante, la céramique est un matériau que Hublot utilise pour la confection du boîtier de certains modèles. Le titane, le hublonium, le carbone et le tantale sont entre autres des matériaux auxquels Hublot a recours pour la réalisation de ses garde-temps atypiques. Alliant l´esthétique et la performance, les montres conçues par hublot se distinguent par la beauté que leur confèrent le mélange de leurs matériaux d´exception. Le mécanisme de ces montres a connu une très grande évolution à la suite de l´utilisation des alliages dans leur confection. L´aspect extérieur des montres n´est pas resté en marge de cette évolution horlogère puisque désormais, plusieurs designs sont inspirés des nouveaux matériaux obtenus par fusion.

La céramique comme matériau de base des montres de Hublot

La céramique est très prisée en matière de poterie mais aujourd´hui, elle est utilisée dans divers secteurs dont celui de la Haute Horlogerie. La céramique utilisée sur les montres Hublot est en fait un oxyde et non de l´argile utilisée dans la fabrication des pots de terre. C´est plutôt de l´oxyde de zirconium chauffé à une température très élevée. De couleur blanche la plupart du temps, l´oxyde de zirconium est faiblement traversé par la lumière. Fusionné avec d´autres oxydes, il peut devenir jaune, rouge, bleu ou même noir. Une fois extraite de son milieu naturel, l´argile qui se présente comme un produit complexe doit subir une malaxation, puis un séchage après être passée par une opération d´épuration. Elle subit ensuite une correction de ses propriétés plastiques à une haute température de fusion avant d´être cuite et utilisée pour la confection des différents composants des montres, dont le boîtier et le bracelet. Dans le cas des montres Hublot, ce matériau garantit les hautes qualités de la montre tant du point de vue de la solidité que de la performance.

Le titane dans les montres Hublot

Le titane utilisé sur les montres hublot est du simple titane comme peuvent l´imaginer tous ceux qui ont un peu de connaissance en chimie. Il possède donc les mêmes propriétés que le titane naturel, dur et difficile à rayer, et ne fait l´objet d´aucun traitement particulier dans l´intention d´améliorer telle ou telle propriété.

Contrairement à certains métaux qui ont la propriété d´être de bon conducteurs thermiques comme l´or, l´acier ou encore l´aluminium, le titane, quant à lui, se présente comme un mauvais conducteur de chaleur. De ce fait, il se prête très bien à la confection des montres. En effet, les concepteurs des montres se soucient de la bonne santé de leurs clients et portent leurs choix sur le titane qui, lorsqu´il est utilisé comme matériau, met le porteur de la montre à son aise quelles que soient les conditions climatiques de l´endroit où il se trouve. Les montres en titane sont très attrayantes et leur matériau de base est résistant à la corrosion et aux rayures. Vu la qualité du matériau, les montres en titane s´adaptent à plusieurs usages tel que le sport.

Le hublonium, le carbone et le tantale dans les montres hublot

Différents matériaux sont utilisés pour la fabrication des boîtiers et des accessoires des montres du fait de leurs propriétés. Le hublonium est un matériau né de la fusion de certains éléments chimiques, dont l´aluminium et le magnésium. Il est utilisé pour la confection des montres de la collection Bing Bang de Hublot. Le carbone utilisé n´est rien d´autre que la fibre de carbone bien connue pour ses propriétés anti-rayure et anti-corrosion. De nos jours, un autre matériau dérivé du carbone est aussi très utilisé dans l´industrie horlogère. C´est le carbone forgé, qui a l´avantage d´être léger et rigide et qui s´apparente au diamant. Le tantale, d´une couleur gris-bleue, comme le titane ou le platine, est non corrodable et résiste aux rayures.

Tous ces matériaux ont pour la plupart des propriétés très voisines ou communes et entrent dans la confection de diverses composantes des montres Hublot. Le hublonium, le carbone et le tantale sont tous utilisés à des fins diverses sur les montres. Pour leur légèreté, leur résistance, leur malléabilité et pour leur beauté, ces matériaux sont utilisés dans différentes parties des montres telles que le boîtier, le bracelet ainsi que la boucle, mais aussi au niveau du mécanisme interne de la montre.

Les alliages dans les montres Hublot

Les alliages sont issus de la fusion d´au moins 2 matériaux. Ils ont leurs propres propriétés physiques et chimiques. A la recherche de matériaux performants, Hublot choisit de combiner les anciens matériaux et les nouveaux issus du concept de fusion inspiré du Big Bang. Plusieurs matériaux ont été fusionnés, en l´occurrence l´or et l´aluminium, l´or et la céramique, l´or et le carbone ou encore, la céramique et le titane… Ces fusions sont passés de l´évidence à l´étonnant lorsque Hublot fusionne le caoutchouc à l´or ou au carbone. Pour se lancer d´avantage dans ce concept révolutionnaire, Hublot a créé sa collection Big Bang. La création des alliages a une très grande ampleur de nos jours vu la qualité des produits obtenus et des progrès de la science.

Ce contenu a été publié dans Hublot, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *