La montre de luxe Breguet Classique 7337


La montre Classique 7737 est une pièce de la collection Classique de la marque Breguet. Ses traits distinctifs sont la carrure cannelée et les aiguilles en acier bleui comportant un bout en forme de « pomme évidée ». Le savoir-faire de l´horloger Breguet se retrouve dans son design élégant, classique et ses caractéristiques techniques de haut de gamme, ainsi que dans les matériaux employés tels que l´or, le cuir croco…

La Classique 7737 de Breguet

La marque Breguet, fondée à la fin du XVIIIe siècle par Abraham Breguet, a édité un certain nombre de collections prestigieuses, dont la Classique. La Breguet Classique 7737 a une apparence sobre qui permet une lisibilité excellente. L´élégance recherchée de ses montres explique le succès de la manufacture Breguet.

Le look de la Breguet Classique 7737

Les montres Breguet ont pour signe distinctif un boitier cannelé. La Breguet Classique 7737, inspirée des premières montres de la marque et plus particulièrement du modèle n°3833, ne déroge pas à la règle avec son boitier rond de 39 mm de diamètre, en or rose 18 carats. Les cornes aux formes arrondies comportent des barrettes vissées qui permettent de fixer le bracelet marron en cuir de crocodile cousu main. Ce détail offre une attache confortable au poignet. La couronne de réglage, également en or, est elle aussi cannelée pour une manipulation sans dérapage. La lunette fixe enserre un verre en saphir sur un cadran de couleur argentée et guilloché à la main. Ce cadran est agencé de telle sorte que la lecture soit la plus commode possible.

Le tour d´heure est légèrement excentré à 6h dans un sous-cadran dont le rehaut est constitué de marqueurs sous forme de points saillants. Les indicateurs d´heures sont en chiffres romains bien lisibles. Les aiguilles sont en acier bleui terminées par une pomme évidée qui est un autre signe distinctif de la marque Breguet. Le compteur de la petite seconde se trouve à 5h, tandis que le jour de la semaine est affiché dans un guichet à la forme d´un tiers de pomme, à 10h, et la date avec le même décor à 2h. À 12h, l´évolution de la phase de lune est affichée sur un décor de nuage de la même couleur que le cadran et un ciel bleu étoilé où se déplace le visage d´un pierrot souriant. La boule en or parcourt un compteur à la périphérie duquel est inscrit l´âge de la lune, de 0 à 29 jours 1/3. Le fond du boitier est lui aussi en saphir, ce qui permet de voir les différents rouages du mécanisme.

La Breguet Classique 7737, une montre de haute horlogerie raffinée et bien précise

L´une des caractéristiques de la Breguet Classique 7737 est son aspect extra plat. En effet, c´est un calibre 12 lignes comportant 35 rubis, le 502.3 QSE1, qui actionne le mouvement mécanique à remontage automatique de la montre. À noter que ce calibre a été créé et développé par la manufacture elle-même et le peu de place qu´il occupe en hauteur est une prouesse technique que bien peu de manufactures maitrisent. Cadencé à 21 600 alternances par heure, il met en branle une masse oscillante en or 18 carats. Le spiral qui a un rôle essentiel dans la précision de la marche d´une montre est ici fabriqué en silicium, métalloïde plus dur et plus léger que l´acier et qui a, en outre, des propriétés antimagnétiques. C´est ce ressort qui, à la fin de chaque alternance, ramène le balancier à sa position première, armé ainsi pour une nouvelle oscillation. Le choix des matériaux et leur usinage expliquent le haut standard reconnu à la manufacture Breguet. Les fonctions affichées par la montre sont celles de l´heure, des minutes et des secondes. Mais à ces fonctions classiques s´ajoutent les complications du calendrier et de la phase de lune. La montre a une réserve de marche de 45 heures et elle est étanche à 30 mètres. Ces fonctionnalités sont garanties par le standard élevé en matière de technique horlogère que la manufacture Breguet a respecté lors de son montage. De tout ce qui a été décrit, il ressort que la Breguet Classique 7737 répond aux principes de la marque sur le raffinement, l´élégance et les défis techniques.

Ce contenu a été publié dans Breguet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *