L´histoire de la marque d´horlogerie Perrelet


En 1777, selon de nombreux témoignages, Abraham Louis Perrelet invente la première pièce d´horlogerie de l´histoire à disposer d´un mouvement à remontage automatique. C´est le début d´une grande aventure qui va donner naissance à la marque Perrelet. Du temps d´Abraham Louis Perrelet jusqu´à son petit-fils Louis-Frédéric qui fit breveter en 1827 le premier chronographe à rattrapante, la maison d´horlogerie s´est inscrite dans la création de montres de luxe.

Tourbillon Volant Automatique Perrelet

L´histoire de cette maison horlogère est passionnante depuis la découverte de la première montre à mouvement de remontage automatique et la naissance de la marque d´horlogerie Perrelet. Abraham Louis Perrelet, illustre horloger et fondateur de la manufacture horlogère, a ouvert la voie en inventant le premier modèle de montre dotée d´un mouvement à remontage automatique.

Abraham Louis Perrelet, fondateur de la marque Perrelet

Bien que la polémique soit encore entretenue autour de la paternité du mouvement à remontage automatique, plusieurs témoignages de célèbres personnages attestent qu´Abraham Louis Perrelet en est le père. Parmi eux, on peut citer Horace Bénédict de Saussure, professeur et membre fondateur de la société des Arts de Genève. De retour d´un voyage effectué à Neuchâteloise où il visitait artisans et maisons d´horlogerie, il informa ses confrères de l´impressionnante découverte qu´il vient de faire au cours de ses investigations. Ainsi, rapporta-t-il la naissance d´une pièce horlogère qui se remonte toute seule grâce au mouvement de marche du porteur. Frédéric Samuel Oswald, l´un des rédacteurs de l´encyclopédie d´Alembert et Diderot, sera également l´un des grands noms à témoigner de l´existence d´une telle montre. Le témoignage qu´il a reçu de Jacques Louis Perrot confirme par ailleurs le lieu de naissance de la pièce qui se remonte à la marche : Neuchâteloise. La création d´une montre dotée d´un tel mécanisme de remontage marquera le début de la gloire pour la maison d´horlogerie Perrelet et partant de là, de la marque Perrelet.

Louis-Frédéric Perrelet : l´inventeur du chronographe à rattrapante

L´histoire de la marque débute avec Abraham Louis Perrelet mais ne s´arrête pas avec la disparition de ce dernier. L´inventeur de la montre automatique et père de la marque Perrelet aura su transmettre sa passion à sa descendance. Ainsi, son petit-fils Louis-Frédéric inscrira également son nom dans les archives de la haute horlogerie en inventant le chronographe à rattrapante. Né en 1781, celui-ci fit ses premiers pas auprès de son grand-père avant de passer à l´école Breguet. Plus tard, installé à Paris, il travaillera pour la cour et les rois européens. En 1827, Louis-Frédéric Perrelet fera breveter son chronographe à rattrapante. Cette autre prouesse consolidera la notoriété de la marque Perrelet.

Les caractéristiques des montres Perrelet

La marque Perrelet a conquis le marché européen avec des montres innovantes et grâce à sa conception moderne de l´horlogerie d´autrefois. Les particularités des garde-temps Perrelet sont les principaux atouts qui fondent sa renommée. Depuis 1777, les micromécaniques Perrelet sont dotées toutes d´un mouvement de remontage automatique et presque tous les mouvements de la fabrique sont exceptionnellement ornés de tapisserie P. Le rotor des pièces est unique tant au niveau du design que des fonctionnalités. En effet, la majeure partie du rotor est équipée d´une glace qui met en valeur la finition du mécanisme. Toutes les complications qu´offrent les montres Perrelet sont performantes et pratiques, comme en témoignent les calibres P 181 (1995), P 1030 (2006), P 211 et 221 (2007). Le revêtement de ces montres est fait à partir de matériaux précieux : platine, or, palladium, acier et titane. Pour les boitiers sertis qui portent tous des verres en saphir traités antireflet, Perrelet emploie du diamant de qualité supérieure.

Les dernières créations de la marque Perrelet

En 2011, l´horlogerie Perrelet a édité deux pièces très perfectionnées : la Perrelet « Seacraft » et la montre « Tourbillon Volant Automatique » qui sont tout deux des chronographes raffinés. Le premier modèle dispose d´une couronne vissée avec boutons poussoirs décorés d´anneaux en aluminium. Une lunette crantée et tournante avec cannelure estampée 60 mm porte la glace en saphir traitée antireflet sur les deux côtés. Le verre vissé de la montre et qui porte une estampille garantit son étanchéité à 777 mètres. Son cadran bleu est en harmonie avec le reste de la pièce par ailleurs équipée d´une ancre à hélium automatique située à 9h. Une pastille luminescente se situe également à 12h sur la lunette.

Quant à la montre « Tourbillon Volant Automatique », pièce de haute horlogerie exceptionnelle, elle a été conçue en seulement 20 exemplaires et possède un bracelet en caoutchouc noir avec une boucle ardillon en acier DLC. Son boitier de 50 mm de diamètre est en or rose et en acier DLC. Sur le cadran, on peut observer les fonctions décentrées de l´heure et des minutes. Le fond du boitier qui est transparent favorise une vue sur la décoration du mouvement ainsi que sur la masse oscillante Perrelet, brossée et sertie d´une glace avec le nom de la marque gravé dessus.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Perrelet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *