La montre-bracelet Opera Two de Girard-Perregaux


L´Opera Two est une montre créée suite à plusieurs travaux de recherche effectués par les horlogers de la manufacture Girard-Perregaux. Les matériaux qui la composent ont été choisis de manière à ce que la montre soit robuste, fiable et résistante à toutes épreuves. De plus, l´Opera Two est dotée de trois complications différentes, elle dispose des fonctions Répétition Minutes, Tourbillon et Quantième Perpétuel. Cette « agrégation » est très rare et rend cette montre de haute horlogerie particulièrement précieuse.

Opera Two de Girard Perregaux

Girard-Perregaux met tout en œuvre afin de proposer continuellement des montres de qualité. Sortie en 2008, l´Opera Two témoigne de la capacité des techniciens de la maison horlogère à créer des montres très haut de gamme. Ce modèle a attiré l´attention et l´intérêt des connaisseurs en matière de haute horlogerie. En effet, l´Opera Two de Girard-Perregaux est dotée de trois complications différentes difficiles à combiner.

Les spécificités techniques de l´Opera Two de Girard-Perregaux

L´Opera Two de Girard-Perregaux est une montre mécanique faisant partie des modèles dotés de complication confectionnés par cette manufacture horlogère. Son boîtier de 42 mm de diamètre et de 15 mm d´épaisseur est entièrement fabriqué avec de l´or. L´Opera Two est une montre à remontage manuel, elle dispose d´une réserve minimale de marche de 75 heures. Cette montre performante contient 37 rubis incrustés dans ses rouages. En outre, l´Opera Two a une fréquence de 3 Hz, soit 21 600 alternances par heure. Son mouvement s´effectue grâce au calibre GPME0980 de la manufacture Girard-Perregaux. Côté fonctionnalité, la montre est dotée de quelques complications : Répétition Minutes, Tourbillon et Quantième Perpétuel.

La fonction répétition minutes de l´Opera Two de Girard-Perregaux

La fonction répétition minutes de l´Opera Two est une des complications les plus appréciées. Cette fonction, inventée à l´époque où l´éclairage électrique n´existait pas encore, est assez rarement utilisée de nos jours. Cette complication consiste en une alarme qui sonne toutes les heures, les quarts d´heures et les minutes. Elle est dotée d´un système de cames en synchrone avec les aiguilles. L´activation de la fonction répétition minutes se fait en appuyant sur une commande. Cette fonction est assujettie à des marteaux qui frappent des timbres différents, c´est ainsi que l´effet sonore apparait. Lorsque l´utilisateur actionne la commande, la répétition minutes sonnes les heures, puis les quarts, puis les minutes.

La fonction Tourbillon de l´Opera Two de Girard-Perregaux

L´Opera Two de Girard-Perregaux est dotée d´une fonction tourbillon, également connue sous la dénomination « cage tournante ». Cette complication a été conçue pour améliorer la précision de la montre. En effet, elle protège la montre contre les perturbations dues à l’attraction terrestre. La fonction tourbillon consiste en une cage qui assure la régulation de la montre. Cet ensemble effectue généralement un tour complet en une minute. Ainsi, grâce à la fonction Tourbillon, l´Opera Two de Girard-Perregaux affiche l´heure avec grande précision car les interactions gravitationnelles n´ont aucune influence sur elle.

La fonction Quantième Perpétuel de l´Opera Two de Girard-Perregaux

Fonction très peu habituelle sur les montres Girard-Perregaux créées de nos jours, le Quantième Perpétuel est une des complications de l´Opera Two qui lui permet d´être appréciée par les amateurs de pièces rares. Grâce à cette fonction, la montre affiche, en plus du jour et du mois, les années de manière automatique. De ce fait, elle ne requiert aucun réglage même s´il s´agit d´une année bissextile. Pour la mise au point de cette fonction, les horlogers ont conçu un mécanisme composé d´un disque muni d´une aiguille. Cette dernière effectue un tour complet en une période de 4 ans, ce qui fait que la montre passe automatiquement du 28 février au 1er mars lors des années ordinaires et du 29 février au 1er mars lors des années bissextiles. Comme l´Opera Two est dotée de la fonction Quantième Perpétuel en plus de la répétition minutes et du tourbillon, elle est considérée comme un véritable chef-d´œuvre dans le domaine de l´horlogerie de luxe.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Montres à répétition minute, Montres à quantième perpétuel, Montres exceptionnelles, Girard-Perregaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *