Les caractéristiques de la montre « Les Douze Villes » de Jacquet Droz


La montre « Douze Villes de Jacquet Droz » est une pièce exceptionnelle qui affiche les fuseaux horaires de 12 villes du monde. Unique en son genre, cette horloge est idéale pour les voyageurs fortunés. « Les Douze Villes » se déclinent sur plusieurs références, toutes animées par des mouvements mécaniques auto-remontants signés Jacquet Droz. Le boîtier est un amalgame de matériaux fins caractérisés par une excellente finition.

Les Douze Villes de Jacquet Droz

La montre « Douze Villes » est un hommage de la manufacture Jacquet Droz à son fondateur. Ce maître horloger du XVIIIème siècle a élaboré des garde-temps pour les plus grandes personnalités d´Europe. Cependant, l´autre passion de Jacquet Droz était le voyage et il a, entre autres, visité la Chine et l´empire Ottoman. C´est dans cet esprit que « Les Douze Villes » fut créée, pour une invite au voyage et à la découverte. En effet, « Les Douze Villes » de Jacquet Droz permet de basculer facilement parmi 12 fuseaux horaires par simple pression d´un bouton localisé à 2 heures. Les grandes villes concernées sont notamment Dubaï, Londres, Istanbul, Genève, Moscou, New York, Aspen, Sydney, Mexico, Shanghai, les Açores et Tokyo. Élaborée dans un style très sobre, « Les Douze Villes » n´en est pas moins un concentré de technologie horlogère. Par ailleurs, ce modèle convient également pour les voyages d´affaires, puisque la plupart des villes représentées sont des pôles économiques mondiaux.

Le boîtier et les fonctions de la montre « Les Douze Villes »

« Les Douze Villes » de Jacquet Droz est une montre déclinée en plusieurs modèles, essentiellement individualisés par leur boîtier. Entre autres, la référence J010124201 arborant, par exemple, un boîtier en or gris 18 carats de 40,5 mm de diamètre, la J010124204 un boîtier en or blanc 18 carats de 40,5 mm de diamètre, et la J010133202 un boîtier en or rouge 18 carats de 43 mm de diamètre… Les cadrans sont faits à la main avec de l´émail Grand Feu ou de l´ardoise opalin, et plusieurs coloris sont disponibles, notamment le noir et l´ivoire. Quant aux bracelets, ils sont en cuir d´alligator coloré. Au niveau des fonctionnalités, l´affichage « Les Douze Villes », quoique pouvant paraître assez sommaire, n´en est pas moins original. En effet, une seule aiguille tourne sur la montre et sert à indiquer les minutes. À 6 heures se trouve un guichet pour l´affichage du fuseau horaire de la ville choisie, tandis qu´à 12 heures se situe un autre guichet pour l´affichage de l´heure qui lui correspond. Enfin, « Les Douze Villes » dispose de deux boutons situés à droite de la montre, l´un à 2 heures pour le basculement de fuseau horaire, et l´autre à 3 heures pour le remontage de la montre.

Le mouvement du modèle « Les Douze Villes » de Jacquet Droz

Les mouvements des différents modèles de la montre « Les Douze Villes » sont entièrement fabriqués de manière artisanale par la manufacture Jacquet Droz. La référence J010124201 utilise, par exemple, le calibre Jacquet Droz 3663-4 doté d´un mécanisme de remontage automatique à double barillet. En outre, ce calibre permet aux montres « Les Douze Villes » de bénéficier du système d´heure sautante pour les différents fuseaux horaires. Enfin, ce mouvement assure une réserve de marche de 72 heures. Quant à la référence J010133202, elle est animée par le calibre Jacquet Droz 5153 pourvu d´une masse oscillante en or gris 22 carats. Ce mécanisme est cadencé à 28 800 oscillations par heure et il dispose d´une réserve de marche de 68 heures.

Les pièces uniques « Les Douze Villes »

Le modèle « Les Douze Villes » est une montre emblématique de la manufacture Jacquet Droz et elle a été plébiscitée à maintes reprises. Par ailleurs, elle a également été exposée en pièce unique à l´occasion de meetings horlogers. Ce fut, notamment, le cas lors de la vente Only Watch 2007 où un modèle « Les Douze Villes » fut créé spécialement pour l´occasion. Ce modèle intégrait Monaco parmi les douze villes du fait que la vente s´était déroulée sur le Rocher. Par la même occasion, le cadran de cette pièce était en ivoire sertie d´une bande rouge du plus bel effet, en hommage aux couleurs de la principauté.

Ce contenu a été publié dans Jacquet Droz, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *