RM 017, le Tourbillon extra plat de Richard Mille


La RM 017 est le premier tourbillon de Richard Mille au boîtier rectangulaire. Cette montre extra plate se distingue par sa fiabilité et son élégance. Partagée entre la tradition et le modernisme, la manufacture Richard Mille s´est de tout temps distinguée par ses montres d´exception. La RM 017, montre de luxe, cumule les dernières innovations et reflète bien les valeurs de prestige de cette maison. Ce tourbillon au boîtier rectangulaire extra plat se distingue par son indicateur de fonction inspiré des Formule 1.

RM 017 Tourbillon de Richard Mille

Les montres de Richard Mille reflètent les caractéristiques de cette maison passionnée d´innovations technologiques mais également résolument ancrée dans le respect de la tradition Horlogère. Une de ses créations, la RM 017, constitue un bel exemple de l´ambivalence de cette manufacture. Premier tourbillon de la marque à être équipé d´un boîtier rectangulaire, la RM 017 est un concentré d´innovations technologiques, ce qui en fait une des références de la haute horlogerie.

Caractéristiques techniques de la RM 017

La RM 017 est animée par un mouvement mécanique à remontage manuel disposant d´une réserve de marche exceptionnelle de 70 heures. Les 4,65 millimètres d´épaisseur de son calibre la placent au rang des tourbillons les plus plats de l´histoire de l´horlogerie. Richard Mille innove encore en la dotant d´un indicateur de vitesse inspiré des tableaux de bord des formule 1. Cet indicateur, déclenché automatiquement lorsqu´on tire la couronne, permet de savoir l´opération qu´on veut effectuer. En position W, la couronne permet le remontage du mouvement. En position H, elle permet la mise à l´heure. La position N indique enfin que la couronne n´est pas active. La RM 017 est en plus dotée d´un dispositif de sécurité qui bloque la couronne lorsque le mouvement est totalement remonté. Cela préserve ainsi d´une usure imputable à un remontage forcé et grâce aux deux joints en Nitril du boîtier, cette montre est étanche jusqu´à environ 30 mètres de profondeur. Le cœur de cette mécanique de précision qui bat à 3 hertz est équipé d´un spiral Elinvar conçu par Nivarox. Le concepteur l´a doté d´un système antichoc Kifelastor KE 160 B28 qui absorbe les chocs. A nouveau, Richard Mille utilise les meilleurs matérieux et fabricants pour obtenir les meilleures montres possibles en fonction d’un cahier des charges sans compromis.

Caractéristiques esthétiques de la RM 017 de Richard Mille

Le boîtier rectangulaire de la RM 017 est décliné en trois versions dont une en titane, une en or rose et une autre en or blanc. Avec ses 49,80 millimètres de longueur, ses 38 millimètres de largeur et ses 8,70 millimètres d´épaisseur, la RM 017 fait partie des tourbillons les plus plats jamais construits. Ses courbes généreuses rappellent celles des autres montres de prestige de la Collection Richard Mille. Une aiguille confortablement calé à 4 heures, affiche les fonctions de la couronne. Le Tourbillon de la RM 017 est orné de 23 rubis qui le rendent encore plus attrayant au regard. On peut en effet contempler le mécanisme complexe qui l´anime à travers le cadran en verre saphir traité antireflet des deux côtés et son fond en verre saphir transparent. Un rehaut intérieur d´un noir luisant tapissé de fibres de carbones accroît la rigidité de son boîtier tandis que 8 pierres précieuses serties dans des chatons en or mettent en valeur sa lunette. En outre, le fond de son boîtier est également paré de 4 pierres blanches. En bref, la RM 017 allie élégance, luxe, confort et raffinement d´autant plus que son architecture ultramoderne n´occulte en rien le respect des traditions de la haute horlogerie.

La construction de la RM 017

Limitée à seulement 50 exemplaires, la RM 017 est une montre de prestige dont la fabrication a fait l´objet des plus grands soins. Les moindres détails de son boîtier ont par exemple été repensés et chacune de ses pièces a nécessité de nombreux travaux de finition. En effet, il faut effectuer 202 opérations d´usinage pour donner au boîtier sa forme définitive. Ensuite, la finition prend des jours entiers de frappe, de polissage, de fraisage, d´étampage, de meulage et de satinage. Les aiguilles de la RM 017 ainsi que ses ponts et ses vis sont polis manuellement tout comme les finitions du mouvement, les anglages ainsi que les blocages. Quant aux sections fraisées, elles sont microbillées tandis que les points de contacts entre les différentes pièces du calibre sont rhodiés puis polis et les pivots, brunis. Les pièces en aciers subissent aussi divers traitement en vue de permettre un fonctionnement optimal du mouvement. Les pièces dentées sont par exemple rhodiées avant que les dentures ne soient taillées au diamant.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Montres exceptionnelles, Richard Mille, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *