La Rue Royale, un garde-temps signé Pequignet


La Rue Royale de Pequignet est une magnifique montre qui a un boîtier en or jaune ou rose ou en acier inoxydable. Selon les versions, son cadran peut être en argent guilloché, en noir charbonneux, en argent opalin ou en noir opalin. Comme atouts techniques, elle est équipée d´un mouvement à remontage automatique avec un calibre EP et dispose de pièces (barillet, couronne, etc.) assez solides.

La Rue Royale de Pequignet

Alliant fiabilité, esthétique et précision, la montre Rue Royale de Pequignet offre un grand confort de port en épousant parfaitement le poignet. La majorité des pièces qui ont été utilisées pour sa réalisation sont faites dans les ateliers de la marque Pequignet, manufacture horlogère française. C´est un garde-temps très prisé des collectionneurs de bijoux, des commerçants et autres adeptes de la marque. Elle fait la fierté de la marque Pequignet qui a été longuement félicitée lors de sa présentation.

Les atouts esthétiques de la Rue Royale de Pequignet

La montre de Pequignet baptisée Rue Royale a un boîtier d´un diamètre de 42 mm fait avec de l´or jaune ou rouge 3N18 ou encore en acier 316L. Sa couronne est réalisée avec de l´or massif ou en acier inoxydable. Le fond en saphir traité antireflet est d´une couleur noire ou blanche, il est transparent et vissé par 6 solides vis avec des têtes bien polies. Selon les versions, le cadran peut être en argent opalin, en noir opalin, en argent guilloché ou en noir charbonneux. Dans la partie supérieure du cadran, la mention « Pequignet » est inscrite avec une matière blanche luminescente et la phase de lune légèrement creuse se présente à 6 heures avec des étoiles et la lune dans un fond en noir ou dans un ciel bleu. Le logo de la marque ainsi que le tour d´heures sont en appliques satinées, rhodiées ou dorées. Les aiguilles sont soit en acier avec un revêtement luminescent, soit en acier bleui avec des chiffres arabes ou romains. La platine et les ponts de cette montre sont colimaçonnés, perlés et ornés avec des Côtes de Genève. La Royale de Pequignet se porte au moyen d´un beau bracelet, en cuir alligator brun ou noir avec de larges écailles, qui est manuellement cousu et se fermant par une boucle en or jaune 3N18, en or rouge 3N18 ou en acier inoxydable.

La Rue Royale de Piquignet : ses atouts techniques

La Rue Royale de Pequignet est dotée d´un mouvement mécanique à remontage automatique alliant précision et performance et vissé à 120 degrés par 3 vis ayant chacune 1 mm de diamètre. La Rue Royale de Pequignet fonctionne avec le calibre Royal EP reconnu pour ses grandes qualités dues à la façon dont ses composants sont montés entre eux. Elle a un balancier assez solide qui a 21 600 alternances par heure soit 3 Hz. Grand et robuste, son barillet permet à la montre de fonctionner en toute circonstance. Les éventuels frottements pouvant survenir sont réduits grâce à 7 grosses billes. Cette montre résiste fortement aux chocs même les plus violents grâce à la mise au point d´un système antichoc Incabloc et à des brides de blocage au niveau du porte-piton.

La Rue Royale de Pequignet est munie des fonctions phase de lune, grande date et jour qui sont affichées dans un même guichet, et d´un indicateur de réserve de marche en plus des fonctions classiques à savoir les heures, les minutes et les secondes. Cette montre dispose d´une réserve de marche de 72 heures, et résiste à l´eau jusqu´à 50 m de profondeur. Elle a des complications intégrées telles que sa grande masse oscillante rhodiée qui renforce ses performances. Le remontage de la montre après une opération d´entretien ainsi que le réglage des heures et des minutes se font avec une couronne soutenue par des vis assez solides et brillantes.

Ce contenu a été publié dans Pequignet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *