La Royal Oak Offshore : une montre alliant sportivité et élégance


Avec deux compteurs parfaitement lisibles grâce à des indicateurs rouges sur des cadrans sombres, le chronographe Royal Oak Offshore dispose des fonctions habituelles heures, minutes et d´une petite seconde. Cette montre dispose d´un mouvement mécanique à remontage automatique avec de nombreuses composantes habilement polies et/ou anglées à la main.

Royal Oak Offshore Audemars Piguet

Alliant prestige, technicité et sportivité, le Chronographe Royal Oak Offshore est muni d´un boîtier atypique tant du point de vue de la forme que de la taille. Les matériaux utilisés sont eux aussi inhabituels.

Les atouts techniques et mécaniques du chronographe Royal Oak Offshore de Audemars Piguet

Outre la trotteuse au centre avec bord rouge, le garde-temps Royal Oak Offshore a un compteur 12 h à 6 h et un compteur 30 mn à 9 h. Cette montre possède les fonctions heure et minute qui se lisent grâce à deux aiguilles placées sur le cadran principal tandis qu´un cadran auxiliaire situé à 12 h permet de lire les petites secondes. La date s´affiche dans un petit guichet circulaire à 3 h. Un tachymètre est placé sur le rehaut noir de cette montre. Les battements de sa micromécanique sont cadencés par un calibre maison ; il s´agit du calibre 3126/3840 qui se caractérise par sa grande précision. Pour mieux résister aux chocs, le pont de ce dispositif est doté d´un balancier traversant. Avec un spiral plat et 8 masselottes, le balancier à inertie variable permet la stabilité du réglage. La cadence du balancier est de 3 Hz soit 21 600 alternances par heure.

Composé de 365 éléments, le mouvement mécanique de cette montre est à remontage automatique. Trois différentes positions peuvent être prises par la tige du remontoir. De type Genève, le porte-piton est mobile. Un stop seconde améliore le système de mise à l´heure. Par ailleurs, une réserve de marche de 60 h et un quantième à correction rapide avec saut instantané contribuent à faciliter l´utilisation de cette montre. Par ailleurs, ce garde-temps résolument sportif a un boîtier étanche jusqu´à 100 m. Sur le pan droit du boîtier, se trouvent une paire de boutons poussoirs dotés chacun d´une coiffe pour le contact manuel et d´une base. Fixés au boîtier par 4 vis apparentes, 2 protège-poussoirs garnissent ses poussoirs tout en encadrant une couronne fourrée dans une petite cage protectrice en caoutchouc.

Les spécificités esthétiques du chronographe Royal Oak Offshore de Audemars Piguet

Le chronographe Royal Oak Offshore se décline en 3 versions qui se différencient par la nature du binôme de matières qui composent le boîtier octogone mesurant au moins 44 mm. La matière commune qu´est la céramique se combine à l´or rose dans une déclinaison ou bien au carbone forgé dans une autre variante ou encore à l´acier dans une troisième variété. Audemars Piguet est la première manufacture à introduire le carbone forgé comme matériau dans la Haute Horlogerie. Matériau solide et résistant, la céramique est utilisée pour la lunette afin de parer efficacement aux rayures et aux chocs. Malgré la délicatesse de ce matériau, les horlogers de la manufacture Audemars Piguet ont réussi à lui donner une finition soignée qui impressionne les connaisseurs.

Sur les différents cadrans de cette montre se trouvent des aiguilles et des index appliques taillés dans l´or rose ou l´or gris et recouverts de substance luminescente qui favorise la lisibilité. Un contraste de couleurs améliore également la lecture. Le vert luminescent fait ressortir les index sur un fond noir qui domine sur le cadran de la version carbone forgé. Sur le modèle en or rose, le rehaut et le cadran sont sombres tandis que les index sont roses et les compteurs argentés. Dotés du motif « Méga Tapisserie » qui caractérise la collection, les cadrans foncés mettent en valeur les aiguilles rouges du chronographe ainsi que la bordure écarlate de la trotteuse.

Le micro-mécanisme de cette prestigieuse montre s´admire agréablement à travers un fond transparent en saphir. Soigneusement polis et anglés, les ponts sont décorés « Côtes de Genève » tandis que la platine a ses 2 faces couvertes de perles. Deux ajourages en biseau entourent le sigle AP (Audemars Piguet). Réalisée en or 18 carats, la masse oscillante est conçue en un seul bloc. Les fentes des vis, les bras des roues et le tour sont anglés à la main. Tout cela témoigne de la grande qualité esthétique du mouvement de cette luxueuse montre sportive.

Ce contenu a été publié dans Les montres de sport, Audemars Piguet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *