La montre de plongée RM 025 de Richard Mille


La RM025 de Richard Mille est à la fois un chronographe et une montre de plongée. Elle affiche la réserve de marche et le couple de la tension du ressort-moteur, ainsi que les compteurs du chronographe et le sélecteur de mode sur son cadran squeletté. Son boîtier et sa lunette unidirectionnelle sont chacun formés de trois parties assemblées par vis. Par ailleurs, elle est équipée du calibre à tourbillon RM 025.

RM 025 de Richard Mille

La RM025 de Richard Mille est une montre de plongée doublée d´un chronographe. Elle affiche les heures et les minutes au centre du cadran avec des aiguilles squelettées dont la pointe est couverte de substance luminescente. Le chronographe est déclenché et arrêté avec le poussoir situé à 8 heures tandis que ses aiguilles sont remises à zéro avec le poussoir placé à 10 heures. Le barillet, placé au niveau de 12 heures, est encadré à gauche par l´indicateur de réserve de marche et à droite par l´indicateur de couple de la tension du ressort-moteur. Les deux indications sont toutes dotées d´une échelle numérique. Ainsi, l´utilisation optimale de la fonction chronographe se situe entre 53 et 65 dNmm. Par ailleurs, un sélecteur de mode situé à 4 heures affiche l´action choisie selon la pression effectuée sur la couronne : le W signifie winding et correspond au remontage de la montre, le N vient de neutre et correspond à la position neutre et le H ou hands indique la mise à l´heure des aiguilles.

Un boîtier et une lunette en trois parties pour la RM025 de Richard Mille

La RM025 de Richard Mille est logée dans un boîtier en titane et en or rouge ou blanc de 18 carats de 50,70 mm x 19,20 mm. C´est un boîtier tripartite dont les différents éléments sont fixés par des vis dynamométriques afin de répartir la pression sur le bord du boîtier d´une manière uniforme. Les cornes sont aussi intégrées au boîtier et sont réalisées en or rouge 18 carats pour tous les modèles. Par ailleurs, la RM025 est dotée d´une couronne vissée et de poussoirs étanches. La conception du boîtier et de ses éléments permet à cette montre d´être parfaitement étanche à 300 mètres.

La lunette de la RM025 est aussi formée par trois parties qui sont assemblées par 24 vis. Pour conserver sa stabilité et pour ne pas la maintenir sous pression, elle est également vissée au boîtier. Elle est en effet unidirectionnelle selon la norme ISO 6425 qui encadre les caractéristiques des montres de plongée et qui lui permet de calculer le temps de plongée de manière exacte. Par ailleurs, le premier segment de quart d´heure en partant de 12 heures est de couleur rouge pour assurer une bonne visibilité même si la luminosité est faible. La RM025 est en outre livrée avec un bracelet en caoutchouc.

Le calibre RM 025 de la montre de plongée chronographe Richard Mille RM025

Le calibre RM 025 est un mouvement chronographe à tourbillon, basé sur le calibre RM 008 de la manufacture. Il mesure 38,95 mm de diamètre et 8,12 mm d´épaisseur. Il comporte 38 rubis, une platine en nanofibres de carbone, ainsi que des leviers et une roue à colonnes en titane. Le titane et le dessin particulier des leviers et de la roue à colonnes permettent de réduire l´inertie et la consommation d´énergie de moitié tout en offrant à la montre une haute précision. La friction sur l´axe est en effet diminuée et les tressaillements de l´aiguille du chronographe sont éliminés quand on déclenche ou arrête la mesure du temps.

La roue à colonnes du calibre RM 025 est un exemple de l´architecture particulière du mouvement dont les composants sont disposés de manière cohérente et rationnelle afin d´éviter des superpositions inutiles. Ainsi, la roue à colonnes – qui sert à synchroniser la commande des leviers – a une géométrie unique, garante de la précision du chronométrage et de la conservation des réglages sur le long terme.

Le calibre RM 025 est doté d´un balancier en Glucydur à inertie variable qui garantit la fiabilité et la précision de la montre. Le mouvement se distingue aussi par la suppression de la raquette et par le spiral en Elinvar – muni d´une courbe particulière – qui effectue 21 600 alternances par heure. Par ailleurs, le barillet à rotation rapide est doté d´un cliquet à recul progressif qui offre un gain de 20 % au remontage. A noter que ce chronographe de plongée a une réserve de marche de 70 heures. Un dispositif antichoc protège également le calibre RM 025. Proche de la RM 032, la RM 025 se distingue par son Tourbillon et les indications plus classiques que l’on trouve sur d’autres Richard Mille (indicateur de couple par exemple).

Ce contenu a été publié dans Les montres de sport, Richard Mille, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *