La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends


La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends est une montre imposante dotée de plusieurs innovations techniques. Elle a la particularité d´avoir un mouvement inversé, d´afficher les heures sur des cônes et d´être dotée de deux roulements à billes en céramique. Elle est également équipée d´un système ingénieux qui permet de multiplier la course du poussoir de réglage de la date et d´afficher la date sur une grande roue placée autour du mouvement.

HM3 ReBel de MB&F

La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends est munie d´un boîtier en or blanc de 18 carats revêtu de PVD noir. Constitué de 57 composants, celui-ci mesure 47 mm x 50 mm x 16 mm sans ses cornes et sa couronne vissée. Les deux côtés de ses verres saphir ont tous subi un traitement antireflet. Ses vis dont les têtes sont en forme de feuille de trèfle ont été fabriquées avec de l´or blanc et peuvent de ce fait être serrées sans tournevis à bords acérés lequel peut endommager ou rayer le boîtier. La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends est très confortable au poignet, du fait que ses bords sont inclinés. Son bracelet cousu à la main est par ailleurs fait en cuir d´alligator et est muni d´une boucle déployante en titane et en or blanc 18 carats.

Deux cônes et une grande roue pour afficher les heures et la date sur la HM3 ReBel

La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends utilise un triangle gravé et une roue numérotée placée autour du rotor pour indiquer la date laquelle peut être ajustée par un poussoir. Grâce à un système de rouage, ce dernier peut effectuer quatre fois plus vite une course et permet de ce fait de faire tourner la grande roue de la montre. La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends présente par ailleurs sur son cadran deux cônes tronqués. Ces derniers sont équipés de fines aiguilles de couleur rouge lesquelles ont été finement découpées au laser de façon à ce qu´elles soient les plus légères possibles et permettent un affichage précis de l´heure. Le premier cône indique les heures et présente un indicateur jour/nuit. Le deuxième, quant à lui, affiche les minutes. Sur la version Sidewinder de la HM3 ReBel, ces deux pièces ont été placées perpendiculairement au bras tandis que sur la version Starcruiser, elles ont été placées dans l´alignement du bras. Dans tous les cas, leur face interne a été progressivement polie et leurs capuchons brasés de façon à ce que le boîtier qui les contient puisse être transparent et parfaitement étanche.

Le mouvement à mécanisme tridimensionnel de la HM3 ReBel

La HM3 ReBel de Maximilian Büsser & Friends est dotée d´un mouvement anthracite à mécanisme tridimensionnel inspirée d´un mouvement Girard-Perregaux. Conçu par Jean-Marc Wiederrecht de la société Agenhor, celui-ci compte 304 composants et 36 rubis et bat à 28 800 alternances par heure. Ses ponts ont des profils élégants et son rotor de remontage, en or 22 carats, est en forme d´astéro-hache. Sa disposition a été inversée de façon à ce que son rotor et son balancier puissent être placés au sommet du boîtier. Cela a cependant posé un problème de transmission des informations vers les aiguilles des heures et des minutes lesquelles sont placées sur la partie supérieure du boîtier. Les concepteurs de la HM3 ReBel ont donc dû utiliser deux roulements à billes en céramique high-tech. Mesurant 15 mm de diamètre, ces derniers permettent de diminuer la friction, de transmettre l´énergie venant du fond du mouvement aux cônes et de réduire le nombre de roues dont le train de rouage sera doté. Par ailleurs, grâce à eux, le mouvement de la montre ne nécessite aucun support à sa base et est beaucoup plus plat que les autres mouvements du même genre.

Ce contenu a été publié dans MB&F, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *