La référence 5971, un prestigieux garde-temps de Patek Philippe


Dans la catégorie des garde-temps à grandes complications, la référence 5971 est l´un des rares chronographes de Patek Philippe à posséder les attributs de la très haute joaillerie. La référence 5971 de Patek Philippe possède un mouvement mécanique classique animé par le calibre chronographe 27-70 Q qui lui permet de disposer d´autres complications telles que le quantième perpétuel et les phases de lune. L´utilisation du platine et l´implication d´experts de la haute horlogerie et de la grande joaillerie ont permis d´obtenir la référence 5971, un garde-temps de très haut de gamme avec d´indéniables atouts esthétiques.

La référence 5971 de Patek Philippe

L´usage de matériaux précieux comme la platine pour le boîtier et l´or pour les aiguilles témoigne de l´importance que la manufacture Patek Philippe accorde à la référence 5971.

La référence 5971, une montre à grandes complications de Patek Philippe

Chronographe muni d´un compteur 30 min, la référence 5971 est dotée du mouvement mécanique à remontage manuel qui est animé par le calibre CH 27-70 Q. 24 rubis et 353 pièces composent ce mécanisme qui fait 7,2 mm d´épaisseur et 30 mm de diamètre. Avec un spiral Breguet et un grand balancier Gyromax dont la fréquence d´oscillation atteint 18 000 A/h, cette montre a une réserve de marche de 50 à 60 h. Hormis la fonction chronographe, l´indication 24 h, les phases de lune et le quantième perpétuel sont des complications majeures disponibles sur la référence 5971 de Patek Philippe. L´année bissextile et la date y sont clairement indiquées par des aiguilles tandis que des guichets sont dédiés au mois et au jour.

Une combinaison de la haute horlogerie et de la grande joaillerie

Si la production de l´ébauche du mécanisme intérieur de la référence 5971 a été confiée en exclusivité à Nouvelle Lémania, les grandes complications ont été l´affaire des horlogers de Patek Philippe qui viennent encore de faire montre de leur dextérité et de leur savoir-faire. Les surfaces mates et les arêtes brillantes produisent un admirable contraste. Les finitions raffinées sont obtenues grâce à un travail manuel de polissage et d´anglage des pignons et des arêtes. En plus de l´aspect esthétique, l´objectif visé est d´éviter ou d´amoindrir les frottements entre les pièces du rouage.

Dans les ateliers de joaillerie de la manufacture Patek Philippe, des spécialistes ont longuement œuvré au sertissage de la montre Patek Philippe. On dénombre 6 diamants en baguette sur la boucle ardillon du bracelet de ce garde-temps tandis qu´un diamant en baguette et 6 diamants ronds ornent le tour d´heures de son cadran. Entre les 2 cornes du boîtier, est placé un petit diamant, précisément à 6 h. Patek Philippe n´a pas lésiné sur les moyens pour offrir à sa clientèle un garde-temps unique en son genre : les 36 diamants blancs qui ornent la lunette de la référence 5971 sont du Top Wesselton Pur. Les spécialistes s´accordent à dire qu´il s´agit de la première qualité de cette pierre précieuse. Par ailleurs, le boîtier de cette montre est en platine 950. La manufacture s´est astreinte au difficile travail de ce matériau de prestige dans le souci d´offrir ce qu´il y a de mieux à sa clientèle.

Autres éléments esthétiques de la référence 5971

Doté d´une boucle en ardillon de 16 mm, le bracelet noir brillant de la référence 5971 est en cuir d´alligator. Avec un diamètre de 40 mm, son boîtier circulaire protège un cadran affichant un tachymètre et une minuterie en chemin de fer. Hormis ce cadran principal, 3 sous-cadrans retiennent également l´attention. À 6 h, les phases de lune et les jours sont distinctement indiqués. À 9 h, on appréciera l´affichage 24 h et la petite seconde tandis qu´à 3 h, le cycle des années bissextiles et le compteur 30 min du chronographe se lisent aisément. Si la couronne cannelée est encadrée par 2 grands boutons poussoirs de remise à zéro et de marche/arrêt, des minuscules touches correctrices dissimulées sur la lunette permettent d´ajuster le jour, les phases de lune, le mois et la date grâce à un fin crayon en platine et en ébène avec un cabochon émeraude.

Ce contenu a été publié dans Montres à quantième perpétuel, Montres exceptionnelles, Patek Philippe, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *