La Commando Bang Desert de Hublot


Habillée aux couleurs de l´armée du désert avec ses teintes sable, terre et noire, la Commando Bang Desert est un chronographe issu de la collection Big Bang de Hublot. A part ses coloris spécifiques, cette montre présente les caractéristiques propres aux garde temps de cette collection avec le boîtier de 44 mm, la lunette en céramique et le mouvement à remontage automatique. Les index en chiffres arabes et les quatre complications sont aussi de rigueur.

Big Bang Desert Camouflage de Hublot

La série de montres Commando, issue elle-même de la collection Big Bang de l´horloger Hublot, rassemble plusieurs chronographes aux couleurs des différents corps armés. Une série a part exemple été dédiée aux militaires actifs dans le grand Nord. Il s´agit de l´Arctic Camouflage, teinte en gris, en blanc et en noir. Les militaires stationnés dans les régions désertiques ont aussi eu droit à leur modèle avec la Commando Bang Desert qui n´a été éditée qu´à 250 pièces.

Le design spécifique de la version Desert de la Commando Bang

Reprenant l´architecture classique des chronographes de la collection Big Bang de l´horloger suisse, cette variante Desert s´inspire évidemment de la tenue militaire des Casques Bleus et des Marines américains affectés dans les zones désertiques. Le camouflage de style treillis est donc ici reproduit sur le cadran et le bracelet avec une alternance de taches de couleur grise, marron clair et sable (jaune pâle). Le bracelet est en fait en caoutchouc kaki (vert militaire), mais il se pare du tissu treillis cousu directement sur le matériau souple avec des surpiqûres. Comme sur toutes les Big Bang, les index sont en chiffres arabes.

Le boîtier de 44 mm reproduit l´aspect massif qu´on retrouve sur le matériel de l´armée en général. Il est d´ailleurs en acier inoxydable 316L. Des plaques d´acier épais se superposent sur le fond et le dessus du boîtier de sorte à prendre celui-ci en sandwich. Ce dernier et le fermoir réglable du bracelet reprennent la teinte verte kaki qui s´accorde parfaitement avec les formes anguleuses de l´ensemble. Le réglage du fermoir se fait par l´intermédiaire d´une boucle déployante. La lunette garde la couleur verte et se retrouve sertie des 6 vis de forme H comme sur toutes les montres Hublot. C´est d´ailleurs ce critère qui est à l´origine du nom de l´horloger dont le style de la lunette rappelle les fenêtres rondes des bateaux. Le cadran et le boîtier se retrouvent entouré d´une pièce en matériau composite qui donne l´impression que la montre est traversée de part en part par le bracelet.

Sur le coté sont positionnés trois poussoirs dont la couronne à 3 heures. Les deux autres boutons sont placés à 2 heures et à 4 heures et présentent toujours un design qui fait allusion à l´armée. Le fond de la montre est fermé par une glace saphir qui laisse transparaître le mécanisme. Sur le cercle de ce même fond est gravé entre autres le numéro de série de cette édition très limitée. La référence se présente sous forme d´un ratio : 001/250 par exemple pour le premier exemplaire. Le cadran est également surmonté d´une glace en saphir traitée contre les rayures et les reflets.

Le mécanisme de la Commando Bang de Hublot

Ce chronographe est muni d´un mouvement mécanique à remontage automatique de calibre 7750. Il délivre une fréquence de 28.800 vibrations par heure et sa réserve de marche peut atteindre environ 72 heures sans que la montre ne soit remontée. Le niveau de cette autonomie peut être vérifié à tout moment sur le fond du boîtier. La masse oscillante destinée au remontage est donc ajourée derrière la vitre saphir du fond, et usinée en carbure de tungstène. La partie alvéolée de ce mécanisme est en PVD de couleur noire. Le tout porte le label Hublot Genève gravé en noir.

Le poussoir à 2 heures permet le démarrage et l´arrêt du chronographe, tandis que celui placé à 4 heures sert à réinitialiser le compteur. Les fonctions incluent l´heure, les minutes, les secondes, la date et le chronographe. L´aiguille de la trotteuse est estampillée du logo de Hublot à la place du contrepoids. Il en est de même pour le poussoir central qui est gravé de la même initiale. La date est affichée dans une case positionnée à 4 heures 30. Les trois autres complications du chronographe sont à affichées dans des guichets situés à 9 heures, à 3 heures et à 6 heures. Les minutes du chronographe sont placées à 9 heures et les secondes à 3 heures. Toutes les aiguilles de la montre sont revétues de matière luminescente.

Ce contenu a été publié dans Les montres de sport, Hublot, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *