L´inimitable GMT Perpétuel d´Ulysse Nardin


La montre GMT +- Perpétuel d´Ulysse Nardin est un modèle unique de par son extrême complexité. La montre GMT +- Perpétuel d´Ulysse Nardin est conçue grâce à l´association de deux inventions d´un génie de l´art horloger. Le docteur Ludwig Oechslin a démotré tout son talent dans la conception de cette œuvre d´art horloger. La complexité de son calendrier perpétuel et la noblesse de son design ont fait que c´est vraiment un garde-temps unique et exclusif.

GMT perpétuel d'Ulysse Nardin

Le succès de la GMT +- perpétuel d´Ulysse Nardin débute durant l´année 1996 avec le lancement du mouvement Perpétuel Ludwig, du nom de l´homme qui l´a conçu.

Les prémices de la GMT +- perpétuel avec le mouvement Ludwig

L´avènement de ce nouveau mouvement fut un événement en soi. Le docteur Ludwig Oechslin venait d´inventer avec le « Ludwig » le nouveau standard de la complexité dans le monde très fermé des calendriers perpétuels. La performance vient de la complexité technique certes, mais aussi du fait que contrairement aux autres calendriers perpétuels, le mouvement Ludwig peut être facilement mis à jour, en avant ou en arrière. Cela est possible par le biais de la couronne tournante. Autre particularité technique qui mérite d´être soulignée, la conception du mouvement de Ludwig a permis de résoudre trois problèmes courants sur les montres à calendrier perpétuel. Le premier problème soulevé était l´impossibilité de ramener en arrière le jour et la date lorsque le détenteur de la montre devait voyager vers l´ouest en franchissant en arrière la barre fatidique de minuit. Ce fut un casse-tête dans le monde de la haute horlogerie mais qui n´est maintenant qu´un mauvais souvenir grâce à l´ingéniosité des maîtres horlogers du Locle. La deuxième difficulté résolue par le mouvement Ludwig fut l´impossibilité d´effectuer tous les ajustements par action rapide sur la couronne, et ce par une seule et même action. Le troisième et dernier problème résolu fut l´impossibilité de tenir compte des changements que le calendrier grégorien imposait si on voulait s´y conformer entièrement. Cette mise en conformité nécessitait de faire effectuer la mise à jour à la manufacture. Le mouvement Ludwig a permis d´éviter cette contrainte. Le but du docteur Oechslin lors de l´élaboration de ce mouvement était de trouver l´adéquation entre la plus directe, la plus fiable et la plus fonctionnelle des conceptions. Le cœur du mouvement Ludwig est le programme d´engrenage des roues. Ce programme est l´assemblage de 9 roues et de pignons qui permettent au mouvement de comptabiliser automatiquement les mois de 28, 29, 30 et 31 jours. La performance est d´autant plus notable que le programme est enclenché une fois tous les jours par la dent unique de la roue des 24 heures.

Les caractéristiques de la GMT +- perpétuel

La manufacture Ulysse Nardin est depuis 1846 un acteur majeur des avancées technologiques dans le domaine de la Haute Horlogerie. Elle fut connue pour ses chronographes très prisés dans le monde de l´astronomie et de la marine. Elle prouve par la conception de la GMT +- Perpétuel qu´elle ne s´endort pas sur ses lauriers. Cette montre lancée en 1999 est la combinaison de deux mécanismes complexes inventés par le docteur Oechslin. Elle réunit en effet le calendrier perpétuel du mouvement Ludwig avec une autre invention du même génie qui est le GMT ou le second fuseau horaire. Ce dernier incorpore des poussoirs qui changent l´heure locale en avant ou en arrière d´une heure par incrémentation. Ce garde-temps d´exception fut d´ailleurs récompensé du prix de l´innovation 2000 par la revue allemande Chronos Magazine. Il termina, à l´unanimité des lecteurs et des experts requis, devant d´autres merveilles de complexité. Techniquement, la GMT +- Perpétuel permet de régler très rapidement et de manière déconcertante les fonctions du calendrier. Cela peut se faire en avant ou en arrière par simple accès à la couronne. Toutes les fonctions allant de la minute à l´année se synchronisent. Le propriétaire n´a plus à envoyer son bijou à la manufacture. Cette montre permet aussi de régler l´heure locale par l´intermédiaire de deux poussoirs, + pour avancer et – pour revenir. Ces poussoirs permettent d´ajuster l´heure locale sans ôter la montre du poignet mais surtout sans interférer sur la mémorisation de l´heure normale de départ. Le Dr Oechslin a enfin développé un double disque pour les dates qui permettent un ajustement automatique de la date lorsqu´il faut repasser la barre de minuit en revenant vers l´ouest lors d´un voyage. La GMT +- Perpétuel d´Ulysse Nardin est sortie en édition limitée à 500 exemplaires. Cette montre extraordinaire est présentée dans un boitier en or rose poli qui rehausse son charme. Elle est étanche à 30 mètres et possède une réserve de marche de 48 heures.

Ce contenu a été publié dans Montres à quantième perpétuel, Montres exceptionnelles, Ulysse Nardin, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *