Les caractéristiques de la Tag Heuer Mikrotimer Flying 1000


Le chronographe Mikrotimer Flying 1000 de Tag Heuer est une montre emblématique dans le milieu de l´horlogerie. Cette création pionnière constitue le premier modèle mécanique capable de compter et d´afficher les millièmes de seconde. La Mikrotimer Flying 1000 de Tag Heuer est un défi à l´horlogerie. Elle est reconnue comme l´une des meilleures Grandes Complications au monde. Première montre capable d´afficher les millièmes de seconde, la Mikrotimer Flying 1000 repose sur un mouvement haute fréquence cadencée à 3 600 000 alternances par heure ! Ce chronographe exceptionnel est d´une extrême précision, de l´ordre de 125 fois les chronographes classiques.

Mikrotimer de Tag Heuer

La manufacture Tag Heuer confirme son statut d´innovateur dans l´horlogerie haute fréquence avec la création du chronographe Mikrotimer Flying 1000. Digne successeur de la Heuer Carrera Mikrograph 1/100e, la Mikrotimer Flying 1000 reprend le système de son prédécesseur qui affichait avec précision les centièmes de seconde. Avec 3 600 000 alternances par heure, soit une fréquence de 500Hz et un taux de précision de 125 fois supérieur à celui des montres classiques, la Mikrotimer Flying 1000 est la première montre au monde à mesurer et à afficher distinctement les millièmes de seconde. Un atout qui a valu à la manufacture Tag Heuer sa place privilégiée dans le milieu des courses automobiles et des disciplines sportives qui requièrent de la précision. En outre, le design de ce garde-temps est élégant, notamment grâce à une excellente finition, une lisibilité très agréable et des matériaux haut de gamme.

Descriptif du Chronographe Tag Heuer Mikrotimer Flying 1000

La Tag Heuer Mikrotimer Flying 1000 a été élaborée dans des matériaux nobles, pour ne citer que son boîtier plaqué en titane noir Carbide, son chronographe en ruthénium noir ou encore ses cornes en titane. Avec un diamètre de 45mm, l´ensemble évoque bien l´esprit masculin de la montre. Les aiguilles sur la Mikrotimer Flying 1000 sont luminescentes afin d´offrir une excellente visibilité. En outre, une quatrième aiguille vient agrémenter le cadran pour l´indication des millièmes de secondes. A 6 heures se trouve un compteur gradué en dixièmes sur 5 secondes tandis que le cadran se constitue de deux couronnes de graduations. Les graduations à l´extérieur du cadran indiquent 100 unités de millièmes de secondes sur 360 tandis que les graduations intérieures sont ponctuées pour les minutes et les douzièmes de minute, sur une échelle de 150 secondes. Cette architecture permet d´afficher distinctement et avec précision les temps dans les épreuves de vitesse comme la Formule 1. Le verre de la Mikrotimer Flying 1000 est en saphir anti-reflets et le bracelet de la montre est en caoutchouc noir. Par ailleurs, l´ensemble est imprimé du nom de la manufacture, du modèle du chronographe ainsi que du nombre « 1000 », bien en évidence à 12 heures.

L´architecture à double chaîne

Les chronographes classiques utilisent le système isochrone, c´est-à-dire la conjonction de la chaîne du chronographe sur le mécanisme de la montre. Or, cette technique est limitée par un facteur de frottement élevé causé par l´embrayage. Par conséquent, la perte d´énergie est importante. La manufacture Tag Heuer a trouvé la solution à ce problème en inventant en 2005 l´architecture à double chaîne. La Tag Heuer Mikrotimer Flying 1000 est équipée de cette technologie qui consiste à utiliser deux chaînes différentes respectivement pour le mouvement de la montre et le chronographe. L´embrayage n´est plus nécessaire et il n´y a plus de risque d´interférences entre le mouvement de la montre et celui du chronographe. Par ailleurs, c´est ce système qui permet à la Mikrotimer Flying 1000 d´osciller à une fréquence aussi élevée.

Les innovations sur la Tag Heuer Mikrotimer Flying 1000

La Mikrotimer Flying 1000 n´est pas seulement une montre performante mais également une invention technologique. En effet, elle inaugure plusieurs innovations propres à la manufacture Tag Heuer. C´est notamment le cas de l´inexistence de balancier sur le chronographe, supprimant ainsi les perturbations propres aux mouvements de la montre, telle que la dilatation. L’oscillation de la spirale à 500Hz est également l´une des nouveautés de ce garde-temps. La raideur importante ainsi que la longueur réduite de ce ressort spécial procure à la Mikrotimer Flying 1000 une grande stabilité ainsi qu´un taux d´erreur très faible. En outre, l´absence de balancier a été compensée par le système Lanceur-Moyeu-Frein sur la Mikrotimer Flying 1000. Ce système utilise une roue à colonnes qui est cadencée par la raideur de la spirale. Deux fonctions Start et Stop permettent d´activer la fonction lanceur, actionnant simultanément le mouvement de la spirale.

Ce contenu a été publié dans Les montres de sport, Tag Heuer, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *