La Urwerk UR-110, une montre innovante


La marque Urwerk de Félix Baumgartner et Martin Frei arbore de nouvelles performances techniques dans le domaine de l´heure satellite. Modèle esthétiquement proche de la UR 202 White Shark, la Urwerk permet à l´horlogerie de Felix Baumgartner et Martin Frei de redéfinir son positionnement sur le marché de la montre de luxe. Les entreprises de Felix Baumgartner et Martin frei ont relevé le défi de l´affichage satellitaire de l´heure par le développement de la UR-110, un mécanisme innovant mis en place pour la lecture du temps en heure satellite. Le design de la dernière Urwerk qui laisse voir trois indicateurs saillants à la forme de torpilles lui a valu son appellation, Torpedo. Elle a le mérite de faciliter la lecture du temps.

UR-110 de Urwerk

Les ateliers de Felix Baumgartner et Martin frei sont connus dans le milieu de l´horlogerie. L´affichage en heure satellite est leur domaine. Avec la Urwerk UR-103, ils ont exploré ce domaine. Elle a été suivie d´autres séries Urwerk. Il y a eu la UR-201, ensuite la UR-202 et la UR-203 en 2010. Cela montre la volonté de ces auteurs de toujours satisfaire leur clientèle le meilleur en leur offrant le meilleur. Cette recherche de l´excellence a été couronnée par l´apparition de La Urwerk UR-110 appelée Torpédo. Elle doit son nom à son architecture qui laisse voir trois éléments saillants sur la platine et qui évoquent des torpilles. Bien que UR-110 soit apparemment proche de la Urwerk UR-202, ces deux montres présentent des différences notoires que vous découvrirez en observant minutieusement la Torpedo.

La Urwerk UR-110, un modèle innovant

La Urwerk UR-110, dite Torpedo, offre une facilité de lecture de l´heure. C´est dans cette optique que ces trois torpilles ou indicateurs sont disposés face au demi-cercle des minutes visibles sur le côté droit du cadran. Ce demi-cercle est gradué de 0 à 60. Chacun de ces indicateurs de minutes est associé à un module rotatif qui permet l´affichage de l´heure. Ce qui donne un ensemble de trois modules. Ces trois modules sont fixés sur un support rotatif qui permet aux indicateurs des minutes de s´ajuster au fur et à mesure que le temps s´écoule. Les modules des heures qui sont mobiles effectuent à leur tour une rotation individuelle pour afficher l´heure satellitaire. Ce mécanisme qui offre une lecture aisée du temps et qui paraît si simple en pratique est le résultat de deux années de recherche pour trouver le parfait équilibre entre le support rotatif et les modules mobiles. Ce magnifique tableau s´observe à travers un verre en saphir. Sur la Urwerk UR-110 les secondes sont données par un compteur 60 secondes. Torpedo indique également s´il fait jour ou s´il fait nuit. Pour renforcer la résistance de cette complication, l´horlogerie de Felix Baumgartner et Martin frei a opté pour un cadran et un fond en titane. Le remontage de l´heure automatique se fait grâce à deux turbines situées au dos de la montre. Contrairement aux autres montres de marque Urwerk , aucun roulement à billes n´a été utilisé mais plutôt un axe fixe qui assure l´équilibre de toute la complication satellite.

Les caractéristiques de l´UR 110

Mouvement de calibre UR 9.01 à remontage automatique, la Urwerk UR 110 a une réserve de marche de 39 heures lorsqu´elle est remontée à fond par un rotor unidirectionnel. Le boîtier en titane possède des dimensions de 47 mm de diamètre et 51 mm d´épaisseur. Le professionnalisme de cette haute horlogerie a permis de rendre cette montre confortable en dépit de son volume. Le correcteur couronne pour la mise à l´heure est doté d´un protège couronne avec 2 positions de réglage. Son balancier monométallique oscille à une fréquence de 28,800 volts par heure. La Torpedo renferme 46 rubis. Les principales fonctions sont l´heure satellitaire, l´indicateur de jour ou de la nuit et le compteur de secondes. Les opérations de polissage ont permis de parfaire ce travail d´artiste. La Urwerk UR 110 est perlé, satiné et diamanté en finition.

Ce contenu a été publié dans Montres exceptionnelles, Urwerk, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *