La montre squelette RM 033 de Richard Mille


La RM 033 de Richard Mille est une montre squelette ronde et extra-plate. La glace saphir fait apparaître le cadran avec des chiffres romains du côté de la lunette. La manufacture horlogère suisse Richard Mille a lancé le modèle RM 033 au SIHH de Genève. C´est une montre ronde, de dimensions compactes et qui a un calibre squeletté, savoir-faire presque classique chez Richard Mille. Le boîtier a été réalisé selon les techniques particulières de la manufacture tandis que le calibre a été fait en partenariat avec Vaucher Manufacture Fleurier. Le mouvement automatique RMXP1 est muni d´un mini-rotor décentré et d´un balancier à inertie variable.

La RM 033 de Richard Mille

Le modèle RM 033 Richard Mille a été présenté au Salon International de la Haute Horlogerie de Genève de 2011. Cette élégante montre automatique a une forme ronde contrairement aux autres modèles qui font la renommée de la manufacture suisse, tels que le RM 027 Rafael Nadal, la RM 021 Aérodyne ou le tout nouveau RM 038 Bubba Watson. Elle appartient à la collection Haute horlogerie de la manufacture.

La montre extra-plate RM 033 de Richard Mille

La Richard Mille RM 033 est munie d´un boîtier rond extra-plat de 45,70 mm de diamètre et de seulement 6,3 mm d´épaisseur. Selon le modèle, elle est disponible en titane, en or blanc ou en or rose 18 carats. Le boîtier, étanche à 30 mètres, a bénéficié d´une construction modulaire en 3 parties assemblées par des rondelles en acier inoxydable 316L et 6 vis cannelées en titane grade 5. Par ailleurs, les cornes ont été intégrées dans le système du boîtier qui n´a pas de cercle d´emboîtage.

Le réhaut supérieur et inférieur de la RM 033 est réalisé en fibres de carbone noir et comporte des index luminescents. Sa couronne est par contre en céramique et comporte deux joints toriques en Nitril. Elle sert pour la mise à l´heure et le remontage manuel de la montre. Le cadran en saphir a subi un traitement antireflet des deux côtés et a 0,30 mm d´épaisseur. La glace en saphir – traité antireflet et de dureté 1 800 Vickers – mesure 1 mm d´épaisseur du côté de la lunette, et du côté du fond, elle mesure 1 mm au centre et 1,73 mm à la périphérie. Le bracelet de la RM 033 est fait en caoutchouc.

Le calibre squeletté et décoré RMXP1 de la RM 033

La RM 033 est équipée d´un mouvement automatique à remontage manuel développé par Vaucher Manufacture Fleurier. Le calibre RMXP1, squeletté et extra-plat, mesure ainsi 33 mm de diamètre et 2,60 mm de hauteur. Il comporte 29 rubis et bat à 21 600 alternances par heure ou à une fréquence de 3 Hz. Par ailleurs, il est muni d´un mini-rotor excentré et bidirectionnel de 2,6 mm d´épaisseur en platine. Par contre, le barillet a un arbre en acier 20AP et confère une réserve de marche de 42 heures à la montre.

Le calibre RMXP1 du modèle RM 033 a un balancier en glucydur à inertie variable et un spiral Nivaflex, dont on a supprimé l´index de la raquette. Le balancier est muni de 4 masselottes de réglage et de 4 bras. Il a, en outre, un angle de levée de 53° et un moment d´inertie de 5,75 mg.cm². Par ailleurs, un dispositif antichoc Incabloc 908.22.211.100 protège l´ensemble balancier et spiral.

Le coq, les ponts et la platine du mouvement RMXP1 sont en titane grade 5. La platine a été sablée humide et comporte un revêtement Titalyt. Quant aux ponts, ils ont subi un traitement PVD après avoir été sablés humides, leurs surfaces supérieures ayant été étirées à la main. Diverses pièces du mouvement ont également été décorées, polies ou rhodiées. Ainsi, les pivots ont été brunis, les pignons comportent des piqûres, les moulures du côté du pont ont été polies au diamant. Les bouchons ont été recouverts de rhodium et polis, les roues ont été biseautées, sablées et également recouvertes de rhodium.

Les éléments des rouages ont également été squelettés et ont subi divers traitements. Aussi, les angles ont été polis, les faces comportent des adoucis circulaires et la denture a été recouverte de rhodium avant d´être taillée. Des moulures au diamant sont même présentes sur les rouages. Par ailleurs, les surfaces des pièces en acier ont été satinées, polies à la main, sous microbillées et étirées. Le décolletage fait également partie de la finition du mouvement. Les extrémités de ce dernier ont donc été lapidées et polies.

Ce contenu a été publié dans Richard Mille, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *