Les nouveaux Quantième Perpétuel avec correcteur Blancpain


Blancpain à ajouter une option permettant de manipuler plus facilement les montres Quantième Perpétuel, il s´agit des correcteurs sous cornes. La Quantième Perpétuel de Blancpain est une véritable œuvre d´art aussi bien sur le plan esthétique que technique. Toutefois, pour encore plus d´esthétisme, ce célèbre horloger a créé les correcteurs sous cornes. Fier de ce nouveau concept, Blancpain a immédiatement doté les nouveaux modèles de sa collection Villeret 2005 de ce nouveau mécanisme. Les montres sont alors connues sous le nom de Quantième Perpétuel avec correcteurs.

Quantième perpétuel avec correcteur de Blancpain

Blancpain est un célèbre horloger qui commercialise des montres de luxe, sa marque est fréquemment citée pour les innombrables innovations que le créateur apporte. Ainsi, en 2005, ce maître horloger tente de corriger les défauts qu´entraîne le changement du nombre de jour de l´année sur le mécanisme de ses montres Quantième Perpétuel. Pour cela, il les équipe d´un correcteur sous cornes, d´où la désignation de « quantième perpétuel avec correcteurs sous cornes ». Le Quantième Perpétuel est en réalité une montre aux multiples fonctions où le cadran indique le mois, le jour, la date ainsi que la phase de la lune. Ce modèle de montre peut être équipé de divers types de mouvements qu´il s´agisse d´un Tourbillon ou d´un chronographe à Rattrapante. Avec les correcteurs sous cornes, la montre est davantage ergonomique et esthtétique. Cette idée innovatrice a permis à la marque Blancpain de se voir offrir un brevet. Il faut noter que les correcteurs sont utiles pour le réglage des différents indicateurs.

Les spécificités techniques des Quantième Perpétuel avec correcteurs

Sur les montres de la collection Villeret, les correcteurs sous cornes sont associés au calibre 5653 A automatique. Il s´agit d´un calibre constitué de 297 composantes et de 28 rubis, procurant à tous les modèles qui en sont équipés une centaine d´heure de réserve de marche. Chacun des correcteurs sous cornes ainsi que les autres éléments des modèles Villeret ont été installés de façon à ce que la montre possède une parfaite étanchéité jusqu´à 30 m de profondeur sous l´eau. Le boîtier des montres de cette collection mesure 38 mm ou 26.20 mm de diamètre. La glace est en verre saphir ayant subi un traitement contre les reflets sur ses deux faces.

Les versions de Quantième Perpétuel avec correcteurs

La montre Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes est disponible en deux versions dont la variante en or rouge 18 carats. Pour rehausser le style luxueux de la montre, Blancpain l´a muni d´un bracelet en crocodile brun avec des coutures à main sur les bords et fermé par une boucle déployante également en rouge 18 carats. Il existe une deuxième variante de Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes en platine mais un modèle qui n´est valable que pour 201 exemplaires. Dans ce design, le boîtier platine est monté sur un bracelet en cuir de crocodile noir avec un fermoir en boucle dépliante en platine.

Les avantages des correcteurs sous cornes

Les Quantième Perpétuel de Blancpain sont réputés pour leur grande finesse et leur sobriété, l´intégration des correcteurs sous cornes a rajouté à la qualité de ces montres. La collection Quantième Perpétuel Villeret de Blancpain sera la première à essayer les correcteurs sous cornes. Bien que le boîtier des modèles Villeret soit ultraplat, donc le plus difficile à travailler, le maître horloger a pu intégrer les correcteurs sous cornes à ces montres. Comme son nom l´indique, les correcteurs ont été placés sous chacune des quatre cornes de la montre au lieu d´être installés sur le côté du boîtier. Seul le poussoir permettant de régler l´heure, la minute et la seconde y est disposé. Chaque élément des Quantième Perpétuel avec correcteurs sous cornes est disposé de manière ergonomique afin qu´ils adhèrent parfaitement à l´ensemble du boîtier pour permettre une meilleure tenue sur le poignet.

Ce contenu a été publié dans Montres à quantième perpétuel, Blancpain, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *