Les montres Portugaise Automatique de IWC


En termes de montres de qualité et de précision, les montres suisses sont une référence incontournable. Ainsi, les montres Portugaise Automatique de la marque International Watch Company, inspirées du modèle de 1936, sont de véritables références en termes d´horlogerie. Leader dans le monde de l´horlogerie haut de gamme, International Watch Company a encore une fois séduit les passionnés avec la Portugaise Automatique. Disponible en 4 variantes, ce garde-temps hors pair à l´aspect classique est une concentration de technologies horlogères modernes dont le système de remontage Pellaton et le calibre 51011. La Portugaise Automatique conjugue harmonieusement élégance, fiabilité et robustesse.

Pour la petite histoire, c´est en 1936 que Rodrigues et Teixeira, deux marchands portugais, viennent à Schaffhouse pour commander une montre-bracelet de haute précision auprès de la société International Watch Company. C´est alors qu’ IWC leur a proposé le modèle de poche 74, une montre d´une précision infaillible mais assez encombrante. Quelques années plus tard, l´IWC a mis au point le calibre 98, toujours aussi précis mais plus tendance à l´époque, présenté dans un boitier en acier. Aussitôt, en référence à la nationalité de Rodrigues et Teixeira, ces montres ont été surnommées les Portugaises et c´est le début d´un mythe encore bien vivant aujourd’hui.

La Portugaise Automatique ou la précision et l´élégance d´une montre suisse

Version contemporaine du premier modèle Portugaise commandé en 1936 par les marchands portugais Rodrigues et Teixeira, la Portugaise Automatique a confirmé le statut de leader de la société International Watch Company dans le domaine de l´horlogerie de luxe. Au look à la fois classique mais raffiné, la Portugaise Automatique a pourtant profité des dernières technologies horlogères. En effet, c´est spécialement pour ce modèle de montre de luxe qu´IWC a développé les calibres 50 000. Un double verre en saphir protège le cadran de la Portugaise Automatique. Elle était au début conçue comme une série de collection limitée, les passionnés et les plus grands collectionneurs se sont alors précipités pour s´en procurer une. Mais une nouvelle version de la Portugaise Automatique a vu le jour en 2004. Contrairement à sa grande sœur, cette nouvelle Portugaise a intégré l´indication de la date. Pari réussi donc pour la compagnie IWC qui a su conjuguer dans la Portugaise la précision, l´élégance et la praticité d´une montre-bracelet haut de gamme. Si le calibre n´est plus rechargé, le mécanisme s´arrête avant que la force accumulée soit complètement épuisée, c´est-à-dire à exactement 168 heures. Ceci pour prévenir tout écart de précision qu´impliquerait la diminution de la tension du ressort.

Portugaise Automatique IWC

La Portugaise Automatique : classique et moderne à la fois

La Portugaise Automatique est sans nul doute une des plus belles créations de l´IWC. Cette dernière-née de la marque existe en plusieurs versions : une en or blanc, une autre en acier inoxydable, une troisième version en or rose, sans oublier la Portugaise édition platine. Toutes ces versions ont gardé des traits du premier modèle Portugaise commandé par les marchands Rodrigues et Teixeira tout en bénéficiant des dernières technologies en termes d´horlogerie. En fait, la Portugaise Automatique a toutes les qualités qu´exige une montre haut de gamme.

La Portugaise Automatique bénéficie ainsi du calibre exclusif de la manufacture IWC 51011 qui n´est ni plus ni moins que le deuxième plus gros mouvement automatique mis au point à ce jour. Elle est également dotée du système de remontage Pellaton, ce qui permet à la Portugaise une réserve de marche de 7 jours soit 168 heures. Presque symétrique, le cadran est d´un design raffiné et classique. Les aiguilles de la Portugaise Automatique, la minuterie en style chemin de fer ainsi que la petite seconde située à 9 heures avec dispositif d´arrêt, ce qui n´est pas sans rappeler Lépine dont on s´était inspiré pour la créer. Par ailleurs, le bracelet en peau de crocodile avec de grandes écailles renforce son côté classique. Un indicateur de date et un indicateur de réserve de marche ont également été intégrés à cette montre haut de gamme. Un double verre bombé en saphir ayant subi un traitement antireflet protège le cadran dont le fond est également en saphir transparent. Toutes ces caractéristiques permettent une facilité de lecture indéniable. D´un diamètre de 42 mm, le boîtier est en acier inoxydable.

Ce contenu a été publié dans IWC, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *