Les montres De Ville Tourbillon Omega


Omega est le précurseur du mouvement Tourbillon. Depuis plus d´un demi-siècle de recherches et d´essais fructueux la marque propose désormais ce mécanisme sur certains modèles de ses De Ville. La De Ville Tourbillon conçue par la manufacture Omega est une montre distinguée et spéciale à en juger par son design, son calibre et son mouvement. Elle a hérité des lignes circulaires de ses ainées, en revanche le fond de son boîtier est transparent comme son verre saphir. Son calibre est pour sa part équipé d´un mouvement révolutionnaire et développé par son concepteur : le Tourbillon. Pour satisfaire ses admirateurs, Omega a façonné différents modèles de la De Ville Tourbillon.

Omega est le premier horloger à inventer la première montre à tourbillon à porter autour du poignet. C´est en effet en 1947 qu´il met au point le calibre 30I qui équipera la première des montres-bracelets Tourbillon. Pour ce faire, la marque ne développera qu´une édition limitée de 12 pièces de ce fameux garde-temps qui seront d´ailleurs réservés à des études pour les observatoires de Genève, de Kew-Teddington et de Neuchâtel. Le mouvement Tourbillon de Omega se différencie des tourbillons classiques puisqu´en 7 minutes et demie, elle effectue un seul tour. Depuis ce jour, Omega n´a de cesse de réaliser des recherches pour concevoir le meilleur Tourbillon possible. Au XXIe siècle, elle propose alors divers modèles de Tourbillon dont certains apparaitront dans la collection De Ville.

La DeVille Tourbillon par Omega

Les modèles De Ville Tourbillon

La De Ville Tourbillon de Omega se décline en trois versions principales qui se distinguent entre elles par le métal de fabrication du boîtier utilisé. Il existe effectivement parmi ces versions un premier modèle De Ville Tourbillon logé dans un boîtier en or rouge d´un diamètre de 38,7 mm avec un cadran en saphir, le tout fixé sur un bracelet en cuir de crocodile. Par ailleurs, cette première variante est actionnée par le calibre Omega 2635.

Un second modèle doté du calibre 2636 est proposé avec un boîtier en platine et un cadran saphir mais il possède toutes les qualités techniques caractérisant le savoir-faire de l´horloger Omega. Il est à noter que toutes les variantes de la De Ville Tourbillon de Omega sont toutes équipées d´un chronomètre en plus de leur mouvement tourbillon et d´un bracelet en croco. Ces modèles sont en outre édités en série limitée et numérotée. Sur le plan esthétique et visuel, le fond de leur boîtier est expressément transparent afin qu´on puisse apercevoir le mécanisme du tourbillon à travers la glace de qualité saphir.

Il existe une troisième déclinaison de la De Ville Omega qui est mue par le calibre 2633. Elle se démarque des autres modèles de la même gamme par l´élégance du pourtour de sa lunette qui est serti de diamants.

Les caractéristiques techniques

Les De Ville Tourbillon sont l´incarnation même de la maitrise de l´art de la haute horlogerie. La marque a équipé chaque modèle d´un calibre Omega équipé d´un mouvement à remontage automatique. Ce calibre spécial est doté de l´échappement Co-Axial qui est une trouvaille exclusive de la marque. Le mouvement du calibre est dissimulé par une couverture en PVD brun décoré par des motifs en spiral. Pour plus de précision, les mécanismes et les ponts des De Ville Tourbillon de Omega sont lustrés et brossés manuellement. Pour finir, chaque chronomètre intégré dans ces garde-temps a été certifié conforme aux normes suisses par la COSC. Chaque De Ville Tourbillon est garantie en outre posséder une étanchéité jusqu´à 30 m de profondeur et une réserve de marche de 45 heures.

Le mouvement à remontage automatique est constitué de 320 composantes nécessitant à chaque ingénieur et concepteur 500 heures de travail au minimum pour la réalisation d´un seul modèle, d´où l´unicité de la collection De Ville Tourbillon. Ces composantes et le fond de boîtier transparent, ce qu´on appelle dans les ateliers de Omega la version squelette des De Ville Tourbillon, sont produits uniquement pour cette collection. C´est au cours de ces heures de dur labeur que l´horloger ôte toutes les parties superflues situées sur les ponts et les platines pour pouvoir polir les angles. La De Ville Tourbillon est une réussite tant sur le plan esthétique que technique et rehausse clairement l’image de la manufacture Omega.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Omega, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *