Le Duomètre à quantième lunaire de Jaeger LeCoultre


Le Duomètre à Quantième lunaire de la maison Jaeger-LeCoultre est une montre à complication révolutionnaire. Le 1er octobre 2010, il a été élu Montre de l´année 2010 par Chronos24. Le Duomètre à Quantième lunaire de Jaeger LeCoultre se distingue des autres montres à complication par son calibre dual-wing 381 ultra performant, son système de stop second foudroyant et ses fonctions quantième et phase de lune. Cependant, il n´est pas seulement apprécié pour ses performances, mais aussi pour sa finition exceptionnelle, ainsi que pour la pureté de son design. Le Duomètre à Quantième lunaire est disponible en or rose et en or jaune.

Le duomètre à quantième lunaire de Jeager LeCoultre

Le Duomètre à Quantième lunaire de Jaeger-LeCoultre est disponible en deux versions : la version en or rose éditée en série illimitée et la version en or jaune éditée en série limitée de 300 exemplaires. Il est doté d´un cadran ouvert, lequel permet d´observer les mouvements de son calibre dual-wing Jaeger-LeCoultre 381.

Le calibre dual-wing du Duomètre à Quantième Lunaire

Le Duomètre à Quantième lunaire est animé par un mouvement dual-wing doté de deux sections semblables à deux ailes. Il dispose de deux réserves de marche indépendantes dont l´une se charge de l´affichage des fonctions et l´autre de la mesure du temps. Il est également équipé de deux barillets à ressort moteur dont le premier fait fonctionner la montre et le deuxième garantit l´approvisionnement en énergie de celle-ci. Le Duomètre à Quantième lunaire est en outre muni d´une couronne qui permet de le faire fonctionner, de le régler et de remonter ses réserves de marche. Il est également pourvu d´un grand balancier de 10 mm de diamètre. Son calibre très performant est constitué de 369 pièces et de 40 rubis et oscille à une fréquence de 3 Hertz soit 21 600 alternances par heures. Sa réserve de marche est de 50 heures.

Les complications du Duomètre à Quantième Lunaire

Le Duomètre à Quantième lunaire de Jaeger-LeCoultre affiche la phase de lune à travers un guichet situé sur le coté gauche de son cadran et au pourtour duquel a été tracée l´échelle du quantième lunaire. En effet, il a la possibilité de calculer l´âge de la lune. Son quantième perpétuel peut être réglé grâce à un poussoir situé à 10 heures et ajusté en fonction des décalages grâce à un autre poussoir situé à 12 heures. Son cadran présente par ailleurs deux indicateurs de réserve de marche.

Le Duomètre à Quantième Lunaire de Jaeger-LeCoultre est par ailleurs doté de deux aiguilles des secondes. La première est située au centre du cadran. La deuxième, quant à elle, se trouve à 6 heures et est animée par deux roues d´échappement solidaires du même axe. Elle est appelée seconde foudroyante à cause de son extrême précision au 1/6e de seconde. Lorsque l´utilisateur tire sur la couronne, les aiguilles des secondes sont toutes deux remises à zéro bien que le balancier n´arrête pas de fonctionner. Et lorsqu´il la repousse, elles se remettent simultanément en marche. En effet, le Duomètre à Quantième Lunaire peut indiquer l´heure avec exactitude.

Un design et une finition exceptionnels

Le Duomètre à Quantième Lunaire de Jaeger-LeCoultre a un design et une finition hors du commun. Son boitier de 42 mm de diamètre – aux finitions brossées, satinées ou polies – est assez semblable à ceux des autres montres de la collection Duomètre. Il est fabriqué en or rose ou jaune 18 carats. Son cadran noir ou argenté coquille d´œuf est muni d´un verre en saphir bombé qui lui permet d´avoir une étanchéité de 5 ATM. Ses fines aiguilles sont en forme de feuille ou de bâton et sont fabriquées en laiton rhodié. Son bracelet de couleur brun chocolat ou noire est en cuir d´alligator et se ferme à avec une double boucle déployante 3 lames. Son calibre – dont le design a été inspiré de ceux des montres Jaeger LeCoultre du 19ème siècle – a bénéficié d´une finition haut de gamme et peut être admiré à travers son fond en saphir transparent et mesure 33,7 mm de diamètre et 7,25 mm de hauteur. Ses barillets ont été anglés à la main et ses rochets mettent en valeur une finition brossée. Les ponts de son mécanisme sont de forme rectiligne. Par ailleurs, son quantième est décoré avec des motifs d´arabesques.

Ce contenu a été publié dans Jaeger-LeCoultre, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *