Le Double Chronographe TOP GUN, une montre d´aviateur de la marque IWC


Depuis plus de 50 ans, la montre destinée aux aviateurs propulse la marque IWC au rang des plus grands horlogers du monde. Le « Double Chronographe Edition TOP GUN » est une montre destinée aux aviateurs professionnels, grâce à leur capacité de résistance aux chocs les plus violents. D´ailleurs, ce modèle renferme de multiples fonctions, essentiellement son aptitude à chronométrer dans l´espace avec une grande précision. De couleur noire avec un aspect noble, cette montre se remarque élégamment aux poignets des hommes, qu´ils soient d’ailleurs pilotes ou non.

Double Chronographe Top Gun de IWC

La marque IWC confectionne, depuis presque un siècle, des montres de haute qualité et robustes. Le segment « Classic », la famille des « Spitfire », et récemment, la série « TOP GUN » forment les trois collections de IWC en matière de montres d´aviateurs qui renforcent l’image et la notoriété de la marque IWC sur le plan international.

Le « Double Chronographe TOP GUN », une montre estampillée américaine

Le « Double Chronographe Edition TOP GUN » est une montre destinée spécialement aux pilotes. Inspiré par la prestigieuse école d´aviation américaine « United States Navy Fighter Weapons School », ce modèle porte deux logos peu discrets de la « United States Navy ». Créé par IWC, il présente un excellent chronomètre de précision afin de mesurer une durée à la seconde près. La combinaison d´un boîtier en céramique haute technologie à des dispositifs de commande en titane forme le style typique de toutes les « TOP GUN ». Ces produits sont fortement réputés de par leur rareté due essentiellement aux procédures de fabrication et de rétribution très coûteuses. Tout comme les montres de la série « Classic » et le segment des « Spitfire », de la même marque, appelées également les « Black Pilots », la « TOP GUN » est dotée d´un boîtier fabriqué en oxyde de zirconium, mais avec un système de fabrication « high-tech » par le « Ceramic Injection Moulding » ou « CIM » lui donnant une grande robustesse.

La production moderne du modèle « TOP GUN »

La particularité du modèle « TOP GUN » réside notamment dans le mouvement du mécanisme du chronographe qui mesure des laps de temps avec une très grande précision. En effet, les aiguilles du chronomètre sont équipées de petits balanciers de couleur rouge formant, quand elles se recouvrent, l´apparence d´un « avion de chasse ». Grâce à ses dispositifs d´accumulateurs, la montre peut enregistrer une durée de 12 heures et l´afficher sur le cadran accompagné de la date et du jour de la semaine. D´ailleurs, du fait de la modernité de chaque nouvelle conception qui a en plus une finition en diamant, les ébauches du « Double Chronographe TOP GUN » sont hyper solides, résistants aux champs magnétiques et à la corrosion. Équipée d´un mécanisme à remontage automatique de 28 800 alternances par heure, avec un calibre 79 230 et 29 rubis, la montre dispose de 44 heures de réserve de marche et pèse 130 grammes. Mais portée dans les airs, sur terre ou en mer, cette montre est résistante et elle peut être étanche jusqu´à 60 mètres de profondeur. C´est d´ailleurs l´une des raisons pour laquelle la « TOP GUN », portant la référence « IW3799 », est très recherchée par la clientèle masculine.

Le « Double Chronographe TOP GUN », une montre d´aviateur hors du commun

Comme toute gamme de produit de la marque IWC, les matières utilisées pour la confection des montres sont de qualité supérieure et d´une élégance exceptionnelles. Le « Double Chronographe TOP GUN » est équipé d´un boîtier de 46 millimètres de diamètre et 17,8 d´épaisseur, avec l´intérieur fabriqué en fer doux et l´extérieur en oxyde de zirconium et une couronne vissée. D´ailleurs, ce boîtier est doté d´un cadran noir muni d´un verre saphir arrondi qui résiste contre tout choc violent et possède des propriétés antireflets. Seulement, son bracelet est réalisé en nylon noir, mais il renferme tout de même les qualités satisfaisantes qu´un homme recherche chez une montre.

Ce contenu a été publié dans IWC, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *