La Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux


Les Tourbillons sous 3 ponts d´or sont des montres exceptionnelles créées par la marque horlogère Girard-Perregaux. Le premier modèle fut sorti en 1860, le deuxième en 1981 et le troisième en 2010. La Tourbillon sous 3 ponts d´or est une pièce emblématique de la marque suisse Girard-Perregaux. Le premier prototype de Tourbillon sous 3 ponts d´or, lancé en 1860, a gagné le premier prix à l´Observatoire de Neuchâtel. Cette même montre a reçu une médaille d´or en 1889 lors de l´Exposition Universelle de Paris. La marque Girard-Perregaux décida alors de fabriquer une nouvelle Tourbillon sous 3 ponts d´or en 2010.

Tourbillon sous trois ponts d'or Girard Perregaux

La Tourbillon sous 3 ponts d´or est l´une des meilleures créations de la marque horlogère suisse Girard-Perregaux. Un nouveau modèle en édition limitée de 50 exemplaires a été présenté lors du SIHH 2010, qui s´est tenu à Genève. Ses concepteurs ont su apporter une touche moderne au design et aux éléments techniques de la montre, sans toutefois altérer ses caractéristiques.

Historique du Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux

La création de cette montre, appartenant à la marque Girard-Perregaux, date de la moitié du 19e siècle. L´horloger Constant Girard-Perregaux avait effectué des recherches afin de réaliser un échappement à tourbillon de haute qualité. Le premier modèle avait obtenu le prix de première classe à l´Observatoire de Neuchâtel en 1860. Il est équipé d´un mouvement à tourbillon et d´un barillet placés sous trois ponts parallèles. L´horloger continue ses recherches et fait une demande de brevet auprès du « United States Patent Office » afin d´éviter que cette œuvre sublime ne soit copiée.

Les trois ponts ne sont pas uniquement des éléments techniques, il s´agit aussi d´une spécificité qui apporte un design unique au Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux. En effet, le design de la montre est marqué par trois ponts parallèles sous forme de flèches à deux directions installés sur le cadran. En 1889, l´horloger présente sa première Tourbillon sous 3 ponts d´or lors de l´Exposition Universelle de Paris et y gagne une médaille d´or. La manufacture horlogère retrouve toujours le succès d´antan lorsqu´il réédite cette montre icône à la fin des années 70. Depuis 1981, tous les ans, les ateliers de Girard-Perregaux fabriquent quelques exemplaires modernisés de la Tourbillon sous 3 ponts d´or.

La Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux de l´année 2010

La Tourbillon sous 3 ponts d´or présentée lors du SIHH de 2010 est une version modernisée de la montre qui avait permis à l´horloger de remporter le prix de première classe à l´Observatoire de Neuchâtel en 1860. Les horlogers et les designers de Girard-Perregaux ont travaillé pour conférer une finition parfaite à cette pièce de haute horlogerie. Les ponts ont été minutieusement poncés à la main et les 72 éléments constitutifs ont dû être assemblés avec une grande délicatesse pour qu´ils puissent tenir dans un diamètre de 1 cm.

Les principales caractéristiques de la Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux

La forme du boîtier en or rose de la Tourbillon sous 3 ponts d´or de Girard-Perregaux s´adapte au poignet et assure un parfait confort au propriétaire. La glace saphir et le fond scellé par 6 vis garantissent l´étanchéité de la montre jusqu´à 30 mètres sous l´eau. Elle est équipée du mouvement GP9600C de Girard-Perregaux à remontage automatique, ayant une fréquence de 3 Hz soit 21 600 alternances par heure. Cette version de la Tourbillon sous 3 ponts d´or a une réserve de marche minimale de 48 heures. Son bracelet en alligator noir, à la fois solide et esthétique, se ferme à l´aide d´une boucle déployante. Bien que cette montre ne présente aucun sertissage, ses proportions et ses courbes lui confèrent un design très moderne. En 2010, la manufacture Girard-Perregaux n´a fabriqué que 50 exemplaires numérotés de cette Tourbillon sous 3 ponts d´or afin de conserver le prestige et l´originalité

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Girard-Perregaux, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *