La Rolex Oyster Day-Date, une montre prestigieuse


La Day-Date est la première montre à afficher la date et le jour de la semaine en toutes lettres. Issues de la collection Oyster Perpetual de Rolex, les montres de luxe de la série Day-Date sont uniquement disponibles en or ou en platine. Ces modèles préférés des leaders mondiaux demeurent également des références en matière d´élégance et de prestige dans le domaine de l´horlogerie. Equipés d´un boitier étanche Oyster et d´un remontoir automatique « rotor perpetual », ces modèles affichent une performance, une robustesse et une précision remarquables.

La Day-Date 2 platine de Rolex

Au début du XXème siècle, Hans Wilsdorf, un jeune bavarois lança sa fabrique de montre de luxe. Bien que sa société eût son siège à Londres, les pièces de ses montres étaient manufacturées en Suisse, l´unique pays où les artisans horlogers furent capables de confectionner des mouvements mécaniques suffisamment miniaturisés pour être contenu dans une montre de poignet. La marque Rolex était lancée en 1910 et le modèle Oyster fit son apparition en 1927. Le boitier Oyster de Rolex, doté de la toute nouvelle couronne à vis, fut le premier modèle de montre à être aussi hermétique qu´un sas de sous-marin. Le mouvement contenu dans le boitier était ainsi protégé de l´humidité, de la poussière et de la pression. En 1931, un ingénieux système de remontoir automatique, le « rotor perpetual » qui permettait de remonter le mouvement par un simple mouvement de bras, allait équiper le modèle Oyster de Rolex. Puis vint le modèle Oyster Perpetual Datejust, le premier modèle de montres à donner la date dans une fenêtre taillée dans le cadran, au niveau de « 3 heures ». En 1956, Rolex a sorti la mythique Oyster Perpetual Day-Date sur laquelle on peut lire la date et le jour de la semaine inscrit en toutes lettres à 12h.

Oyster Perpetual Day-Date : une mécanique complexe

Si les boitiers Oyster étaient généralement taillés dans de l´acier inoxydable 904L et commercialisés dans cette version acier, les modèles Oyster Perpetual Day-Date s´étaient démarqués en étant uniquement disponibles dans des boitiers en or 18 carat ou en platine. De ce fait, la Day-Date n´a pas tardé à acquérir une image de prestige, de pouvoir et d´élégance, une des raisons pour laquelle un bon nombre de personnes influentes, issues de différents domaines d´activité, avaient adopté ce modèle mythique. Disponible en vingt-six langues, les modèles Day-Date se sont vendus à travers le monde avec plus de facilité. Le bracelet « President » très réussi est également réalisé avec les mêmes métaux précieux que le boitier, soulignant d´avantage le prestige et l´élégance de ce modèle. Principalement réalisé à la main, ce bracelet révolutionnaire, dont le fermoir était à peine visible, offrait (et offre toujours) un confort inégalé à son porteur. Mais au-delà du design, la performance et la précision légendaires des montres Rolex est également au rendez-vous. Le spiral Parachrom, qui anime inlassablement le mouvement avec le « rotor perpetual », est quasiment insensible aux champs magnétiques et résiste parfaitement aux chocs – même à répétition !

Les modèles Oyster Perpetual Day-Date

La collection Day-Date de Rolex, également surnommée « Rolex President » à cause de son bracelet, est déclinée en quatre modèles différents : en or jaune avec une lunette cannelée et un cadran blanc, en or gris, doté d´un cadran en rhodium serti de diamants, en platine avec une lunette bombée et un cadran bleu glacier serti de diamants et en or « everose », équipé d´une lunette bombée avec un cadran noir. Ce dernier est le seul parmi les quatre modèles à ne pas être équipé du bracelet « Président » mais du bracelet standard « Oyster ». Ces modèles ont un boitier Oyster de 36 mm, garanti étanche jusqu´à 100 mètres de profondeur. Les cadrans de ces modèles sont réalisés dans du saphir synthétique, résistant aux chocs et aux rayures. N´échappant pas à la tradition chez Rolex, les montres de la collection Day-Date sont certifiées par le Contrôle Officiel Suisse des Chronomètres.

Ce contenu a été publié dans Rolex, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *