La RM 018 de Richard Mille : une montre élégante et raffinée


Dans la gamme des pièces de la haute horlogerie, la RM 018 figure parmi les montres les plus recherchées des collectionneurs toujours en quête de modèles innovants. La RM 018 est une montre tourbillon née de la collaboration fructueuse de Richard Mille et du plus célèbre joaillier de la Place Vendôme, la maison Boucheron. Elle est une véritable prouesse technique qui combine le raffinement, l´élégance et la technologie du XXIe siècle. La majorité de ses caractéristiques sont des innovations majeures, comme ses roues dotées de pierres précieuses, telles que le diamant ou le jaspe, et de 24 rubis.

La RM 018 de Richard Mille

Richard Mille a révolutionné le monde de la haute horlogerie en utilisant son savoir-faire. Il opte pour de nouveaux matériaux afin de créer des modèles de montres originaux et performants comme la RM 018. En effet, l´emploi des matériaux nobles comme les pierres précieuses et l´or rehausse la valeur de la pièce. Pour sa part, la maison Boucheron, qui a travaillé en collaboration avec Richard Mille, est reconnue depuis 1858 pour sa créativité et la qualité de ses produits. En effet, la fabrication de chaque pièce qui comprend le développement et le test a nécessité au moins 3 années de travail intensif. Il en résulte une montre de qualité et très originale comme cette RM 018. D´ailleurs, cette montre a été créée pour marquer la célébration du 150ème anniversaire de ce célèbre joaillier. Très robuste et esthétique, la collection est destinée aussi bien aux hommes qu´aux femmes.

Les spécifications techniques de la RM 018

La RM 018 est une montre qui fait partie des pièces rares de la haute horlogerie. Elle se distingue par sa performance et son esthétisme. Pour assurer sa stabilité, la structure de sa plaque est en saphir synthétique. Ce matériau est utilisé à cause de sa propriété spécifique face à la chaleur. En effet, son point de fusion est élevé, ce qui le rend stable à la dilatation thermique et à l´abrasion. Pour rehausser la valeur de la RM 018, Richard Mille a opté pour un boîtier en or blanc 18 carats avec un bracelet en cuir et une boucle déployante, ainsi que pour une dimension de 39,3 mm x 48,0 mm et une épaisseur de 13,8 mm. Le diamètre de la cage de tourbillon est de 10,90 mm et celui du balancier est de 10 mm. Son moment d´inertie est de 10 mg/cm² et son angle de levier mesure 53°. Montre destinée aux plongeurs, son étanchéité est assurée jusqu´à une profondeur de 50 mètres. Ce modèle est animé d´un mouvement mécanique avec 21 600 alternances par heure. Le remontage se fait manuellement avec une réserve de marche de 48 heures. La RM 018 est dotée de multiples fonctions dont l´indication de l´heure, la minute, le tourbillon ainsi que la réserve de marche. Considérée comme une véritable pièce rare, ce modèle est édité en série limitée.

La RM 018 : une pièce de valeur

La RM 018 est une montre raffinée, ornée de pierres précieuses et semi-précieuses qui composent les rouages de son mouvement. Chaque montre est unique car la combinaison des pierres est différente d´une pièce à une autre. A part ces caractéristiques, la couverture en saphir synthétique permet de voir la structure interne de la montre. Les dents de ses engrenages ont un profil rectifié pour assurer le mouvement continu et améliorer la performance de la montre. La lunette épaisse de 1,20 mm est en saphir avec un traitement antireflet sur les deux côtés. Le cadran est également en saphir et sa protection est assurée par 8 entretoises de silicone. Les brides dans les parties inférieure et supérieure sont en fibre de carbone. Pour augmenter la solidité de la RM 018, elle est dotée d´une protection contre les chocs. Pour assurer la qualité de la montre, la finition du mouvement a été faite manuellement. Ce travail comprend l´anglage et le polissage, le verrouillage des sections ou le décapage des surfaces du saphir. La finition manuelle est une étape importante dans le processus de fabrication car en effet, elle permet de faire ressortir l´esthétisme et la qualité finale de la pièce avant sa mise sur le marché.

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Richard Mille, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *