La montre Référence 4936 de Patek Philippe


Patek Philippe compte parmi les premières manufactures de montres de luxe s´intéressant aux femmes en créant les premières montre-bracelets féminines. Cette fois, la manufacture de renom présente un nouveau modèle de quantième perpétuel destiné aux dames, connu sous le nom de Référence 4936. Après la Référence 5035 pour les hommes, Patek Philippe s´est attelé à la conception de cette même montre, mais en version plus féminine. C´est ainsi que la Référence 4936 a fait son apparition. Mais pour innover, Patek Philippe a pris le soin de sélectionner des matériaux de luxe pour fabriquer et décorer la montre. Toutefois, le côté technique de la montre n´a pas été négligé avec l´installation du meilleur calibre de la fabrique.

La 4936 de Patek Philippe

Patek Philippe compte parmi les manufactures horlogères qui détiennent le plus de brevets au monde, notamment celui du régulateur de précision, du double chronographe et du balancier Gyromax. C´est aussi grâce à l´association de deux ingénieurs qu´a pu être développé l´un des premiers modèles de montre de poche mécanique munie d´une couronne. En 1889, Patek Philippe dépose son brevet portant sur le mécanisme du quantième perpétuel lequel sera encore utilisé sur les modèles les plus en vogue du moment, à l´instar de la Référence 4936.

La Référence 4936 : une collection inspirée de la Référence 5035

En 1996, Patek Philippe a conçu son Quantième Annuel Référence 5035, destiné à une clientèle masculine. Sitôt lancée, cette collection a connu un franc succès auprès de son public cible ; mais curieusement, elle a aussi suscité la curiosité des femmes, due certainement à son design élégant et sobre. Par la suite, afin de satisfaire les attentes de sa clientèle féminine, la fabrique a créé une référence proche de ce modèle. Ainsi a été développée la Référence 4936, dédiée aux dames. Dans ce cadre, les concepteurs de Patek Philippe ont choisi de garder la dimension originale du boîtier de la Référence 5035 pour loger la Référence 4936. Mais pour accentuer la valeur de la montre en tant que joaillerie pour femme, ils ont paré cette dernière de nacre et de suppléments de diamants.

Présentation de la Référence 4936

La Référence 4936 signée Patek Philippe est disponible en trois versions : une en or jaune 18 carats, une autre en or gris et une dernière en or rose, toutes étant serties de diamants. La lunette de la Référence 4936 est en effet décorée avec 156 diamants Top Wesselton Pur de forme ronde et qui sont disposés en quinconce sur deux rangées de tailles inégales. Ainsi, le nombre de diamants dans chaque rangée n´est pas le même. La nacre naturelle est pour sa part le matériau de fabrication essentiel du cadran. Pour une clientèle exigeante, Patek Philippe a mis au point deux versions de cadran, la première étant en nacre blanche pour le modèle en or jaune et la seconde variante en nacre noire de Tahiti pour le boîtier en or gris. La nacre compose également les guichets d´affichage du mois et du jour de la montre ; en revanche, ces cadrans sont entourés d´un anneau en or. La couronne est également ornée de 14 diamants pour s´harmoniser avec l´ensemble. Le cadran de nacre est habité par des aiguilles en or en forme de feuilles, parcourant des index appliqués en chiffres romains. Le guichet de la date est située à 6 h tandis que l´affichage des phases de la lune est positionné à mi-chemin entre le guichet-date et le centre du cadran.

Aspect technique de la Référence 4936

Le mouvement mécanique à remontage automatique équipant la Référence 4936 a rendu possible l´application de nombreuses fonctionnalités sur cette montre. En effet, le calibre 315 qui l´anime lui permet de fonctionner sur un cycle de 4 années. En plus, le système est capable de considérer les mois en 28 jours, en 29 jours, en 30 jours et en 31 jours. Au-delà de la révolution quadriennale de la came de 48, la montre est par ailleurs animée par un mécanisme d´entraînement de l´aiguille et du disque de quantième. Par conséquent, tant que la montre est fonctionnelle, la mise à jour mécanique ne nécessite aucune rectification.

Ce contenu a été publié dans Patek Philippe, avec comme mot(s)-clé(s) , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *