La montre de luxe Portugaise d´IWC


La Portugaise d´IWC est un modèle spécialement conçu pour honorer la demande de deux marchands portugais. C´est la première montre bracelet équipée d´un boîtier en acier fin ayant les mêmes qualités qu´un chronomètre de marine. La Portugaise d´IWC est déclinée en différents modèles tous plus prestigieux les uns que les autres. Ces modèles sont régulièrement réédités par IWC pour y apporter certaines modernisations. Les techniques de haute précision et le design de ces montres en font des objets toujours très convoités d´autant que certaines n´existent qu´en nombre limité.

La Portugaise (édition spéciale Portugal) de IWC

La Portugaise d´IWC se décline aujourd´hui en différentes versions les unes plus prestigieuses que les autres. Une commande de montre faite à contre courant des tendances de la mode de l´époque a ouvert de nouvelles possibilités à la manufacture horlogère IWC.

Un hommage à deux marchands de montres portugais

C´est en 1939 que deux marchands portugais font une commande à la manufacture IWC de Schaffhausen pour leur créer un modèle qui puisse rappeler l´histoire de la domination des mers aux clients portugais. Le modèle à créer était avant-gardiste car à l´époque la montre de gousset était encore la plus répandue, donc à la mode. Le défi est de concevoir une montre aussi précise que les anciens modèles, d´y inclure les qualités d´une montre d´observation et faire en sorte qu´elle se porte au poignet. Par rapport à la taille du poignet, le diamètre du boîtier semble trop large. Quoiqu´il en soit, une nouvelle tendance est dès lors amorcée. La montre de gousset cède peu à peu la place à la montre bracelet dans le domaine de l´horlogerie de luxe. Consciente de la nouvelle voie ainsi tracée, IWC baptisa la montre Portugaise en remerciement de la commande de ces deux marchands.

Les variantes et les particularités techniques des Portugaises d´IWC

Du fait de leur succès, les premiers modèles sont de temps à autre repris et remis au goût du jour. La Portugaise Vintage à Remontage Automatique est équipée d´un boîtier de 44 mm de diamètre et les heures sont indiquées en chiffres arabes avec des indices en bâton entre deux chiffres.

La Portugaise Automatique avec réserve de marche est montée sur un boîtier en platine, en or rose et en acier inoxydable. Elle figure parmi les meilleures montre-bracelets et est dotée du plus grand mouvement automatique jamais appliqué par un horloger. Cette montre a une réserve de marche de 7 jours et si au bout de 7 jours, aucun apport de force ne vient remonter la montre, un dispositif technique l´arrête pour éviter de solliciter le ressort en fin de torsion. La stabilité du mouvement est ainsi garantie. Parmi les modernisations apportées au modèle original figurent le verre en saphir bombé antireflet, le verre en saphir du fond et le boîtier en deux éléments.

La Portugaise Perpetual Calendar et sa variante Perpetual Calendar II, dont le boîtier ne fait plus que 42 mm, se distinguent surtout par un affichage unique avec une indication très précise des phases lunaires aussi bien pour l´hémisphère nord que pour l´hémisphère sud. Le calendrier perpétuel est par ailleurs autonome et à la grande différence des autres indicateurs de lunaison, le calendrier IWC n´accuse que d´un décalage de 12 secondes seulement sur la révolution lunaire, soit un décalage d´une journée en 577,5 années.

L´esthétique de la Portugaise Tourbillon Mystère est des plus originales car une illusion d´optique fait que le « douze vivant » semble en suspension sur le cadran noir. Cette variante est encore connue sous le nom de calibre Jones car elle a une queue de raquette surdimensionnée, la « flèche Jones » qui permet de régler plus facilement et de façon plus précise la fréquence d´oscillation.

La montre Portugaise, un produit de luxe

Les différents modèles de la série Portugaise sont toutes des pièces de collection, non seulement à cause de leur historique mais aussi du fait de la qualité technique et esthétique de ces montres. Le nombre d´exemplaires limité vendu sur le marché contribue à rehausser davantage le prestige de ces objets très convoités. La Portugaise Répétition Minutes en platine et en or rose, par exemple, n´existe qu´en 500 exemplaires. Sa grande particularité est qu´elle produit une sonorité originale avec ses deux ressorts-timbres soigneusement accordés. La Portugaise Automatic quant à elle est en platine, en or rose et en acier inoxydable. L´esthétique est soulignée par des aiguilles bleutées sur un fond de cadran argenté pour certaines versions et des aiguilles rhodiées sur fond noir pour d´autres.

Ce contenu a été publié dans IWC, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *