La Lange 31 de la manufacture horlogère A. Lange & Söhne


La Lange 31 de la manufacture horlogère A Lange & Söhne est une montre-bracelet qui possède une réserve de marche extraordinaire de 31 jours. Son calibre est également particulier avec le dispositif à force constante qui l´équipe. La Lange 31 de la maison horlogère saxonne A. Lange & Söhne tire son nom de sa réserve de marche étonnante de 31 jours. C´est une montre imposante, avec un cadran équilibré, dont le mouvement est remonté par une clé remise à son propriétaire. Seule cette clef est capable de remonter la Lange 31 ce qui assure une certaine garantie sécuritaire au propriétaire de celle-ci. Elle est également dotée d´un puissant calibre qui comporte un dispositif à force invariable et qui lui assure une constante régularité de marche pendant un mois.

La Lange 31 de A. Lange & Söhne

La Lange 31 de la manufacture horlogère A. Lange & Söhne est un garde-temps unique en son genre. Elle est en effet la première montre-bracelet qui dispose d´une réserve de marche d´un mois, ou plus précisément de 31 jours, une caractéristique importante de laquelle la manufacture a tiré son nom. La Lange 31 n´a donc besoin que de douze remontages en une année. Cela est possible grâce au dispositif à force constante qui équipe son mouvement. Ce concept a déjà été imaginé et réalisé par Ferdinand Adolphe Lange, aussi bien sur des montres de poche que sur la grande horloge de la ville de Glashütte.

Les fonctions de la Lange 31 de la manufacture A. Lange & Söhne

La Lange 31 est un garde-temps imposant logé dans un boîtier en platine ou en or rose de 46 mm de diamètre et de 15,90 mm d´épaisseur. Elle affiche sur son cadran en argent massif les heures, les minutes, les secondes, la date du jour et son temps d´autonomie. L´indicateur de réserve de marche occupe une place importante sur la partie droite du cadran. Il est formé par un compteur de quinze segments dont le dernier est encadré en rouge. Quand l´aiguille de l´indicateur de réserve de marche arrive sur ce dernier segment, il faut procéder au remontage de la montre avec une clé carrée à insérer dans une fente située sur le fond du boîtier. Les petites secondes sont affichées sur un cadran de 60 secondes situé à 6 heures, indépendamment des heures et des minutes. L´aiguille des petites secondes comme toutes les aiguilles du cadran de la Lange 31 sont en or rhodié. Et la grande date, signature de la manufacture, se trouve à gauche du cadran. Celle-ci se corrige par le poussoir de la couronne situé à 3 heures tandis que la mise à l´heure de la montre se fait par la couronne elle-même. Par ailleurs, la Lange 31 est dotée d´une glace et d´un fond en verre saphir. Elle est livrée avec un bracelet en cuir de crocodile cousu main muni d´une boucle à ardillon en platine massif gravée du nom de la manufacture.

Le calibre L034.1 et son dispositif à force constante

Le calibre L034.1 à remontage manuel de la Lange 31 comporte 406 composants. C´est un mouvement entièrement réalisé par la manufacture Lange & Söhne et qui compte 61 rubis et 3 chatons en or vissés. Son balancier en glucydur associé à son spiral nivarox assure une fréquence de 21 600 alternances par heure. Il a des platines et des ponts en maillechort et une pierre formée par un coussinet transparent en saphir. Les deux ressorts-moteurs de 1 850 mm du mouvement de la Lange 31 sont remontés par une clé munie d´un mécanisme de bridage de couple. Aucun problème de régularité de marche de la montre ne se pose alors pendant 31 jours. Généralement, le couple de départ d´un ressort faiblit graduellement après sa détente et ce phénomène pourrait alors affecter la précision du balancier et donc la fiabilité de la montre. Ce problème a été cependant résolu par les horlogers de la manufacture A. Lange & Söhne par la mise en place d´un dispositif à force constante entre les deux barillets et l´échappement à ancre. Ce dispositif garantit la constance de l´énergie dégagée sur l´échappement quel que soit l´état de tension du ressort-moteur. En pratique, le dispositif à force constante est formé par un spiral tendu et détendu automatiquement toutes les dix secondes pour fournir de façon invariable l´énergie nécessaire à la roue de l´ancre et pour assurer la régularité du balancier.

Ce contenu a été publié dans A. Lange & Söhne, avec comme mot(s)-clé(s) , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *