La Da Vinci Chronographe, une collection de la marque IWC


La Da Vinci Chronographe est une montre d´une grande précision appartenant à une collection lancée par IWC en hommage au grand maître italien de la Renaissance.Da Vinci est une collection lancée par IWC dont la nouvelle version comporte trois modèles. Leur trait dominant est le boîtier en forme de tonneau mais d´autres innovations ont été également apportées pour faire de la Da Vinci chronographe un bijou de haute précision. Seules quelques centaines d´exemplaires ont été éditées.

La dénomination Da Vinci Chronographe a été donnée à une collection de montres IWC pour signifier que les méthodes de travail du maître italien ainsi que les disciplines qui lui étaient chères, telles que l´architecture et la construction de machines, qui se retrouvent dans le même et seul objet. La nouvelle mouture de l´IWC est unique mais toujours innovante par rapport aux versions précédentes.

Les constantes de la Da Vinci Chronographe

Pour être fidèles au nom qu´ils ont donné à la collection, les concepteurs de la Da Vinci Chronographe ont cherché à inclure la plus grande ingéniosité possible dans le système. Malgré sa qualité de montre compliquée, la montre gagne en simplicité et en efficacité. Les normes de fabrication en termes de robustesse et de précision sont maintenues, et le standard de construction industrielle adopté pour la Da Vinci est le Design For Six Sigma (DFSS). Le nom a été choisi pour relever le défi du système complexe des rouages, des leviers et des pignons qui constituent le cœur de la mécanique de précision. L´esthétique répond bien au profil du nom car les impératifs des proportions et l´essentiel des conceptions architecturales de Léonard de Vinci ont été condensés dans la Da Vinci Chronographe. La montre est alors pleine de détails raffinés qui équivalent à de l´architecture à petite échelle. Le résultat en est une construction solide avec une esthétique bien pensée. La Da Vinci Chronographe est ainsi à l´image des talents de constructeur, d´ingénieur, d´architecte et d´artiste de Léonard de Vinci.

IWC Da Vinci Chronograph

Les innovations apportées à la Da Vinci Chronographe

Le boîtier tonneau est le détail qui accapare l´attention en premier aussi bien pour les deux modèles, la Da Vinci Chronographe et la Da Vinci Calendar Special Edition Kurt Klaus, que pour le troisième de plus petit format, la Da Vinci Automatic. L´alternance de courbes négatives et positives donne une impression de force et de modernité tout en mettant en valeur les cadrans de couleur argentée, anthracite ou noire. Par ailleurs, les aiguilles du cadran évoquent la plume de Léonard de Vinci.

Côté technique, la Da Vinci Chronographe a un affichage analogique original car on peut lire les heures et les minutes d´arrêt sur le cadran interne donnant une image de « montre dans une montre ». L´autre innovation apportée au système de remontage à cliquets consiste en une construction de deux doubles cliquets, donc 4 cliquets au lieu de 2 comme auparavant. Ceux-ci ne sont plus disposés les uns derrière les autres mais face à face par paire sur la roue à cliquets. La roue, mue par les mouvements de traction et de répulsion, permet aux cliquets de transmettre l´énergie du rotor. Par ailleurs, les cliquets ne sont plus guidés, comme dans les systèmes antérieurs, par un disque à cames mais directement par un axe à cames, à l´image d´un moteur de voiture.

Les spécificités de la Da Vinci Chronographe

La Da Vinci Chronographe n´existe qu´en 500 exemplaires. Son diamètre est de 43 mm et son épaisseur de 14,35 mm. Le cadran argenté pour le boîtier en platine et or rose, ardoise pour le boîtier en or blanc, noir pour l´acier inoxydable, est recouvert par un verre saphir bombé antireflet. Les bracelets et fermoirs sont en croco noir pour le boîtier en platine et acier et en croco brun pour le boîtier en or rose. La Da Vinci Automatic de plus petit format avec ses 36,5 mm se décline en or blanc, or rose et en acier. La Da Vinci Perpetual Calendar Special Edition Kurt Klaus n´existe qu´en 50 exemplaires en coloris platine, 50 en or blanc et 500 en or rose, soit au total 600 exemplaires.

Ce contenu a été publié dans IWC, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *