RM 028 Richard Mille


La marque Richard Mille propose la RM 028, une montre de plongée haut de gamme qui peut dépasser les 300 mètres de profondeur. Cette montre est l´héritière du modèle 025, mais sa dimension est plus réduite et elle possède plus de protections. Richard Mille avait lancé sa première gamme de montres en 2005. Le succès a été immédiat, et c´est pourquoi la marque récidive avec la RM 028. Elle possède une certification ISO 6425 et la plupart de ses composants sont en titane lui procurant une grande résistance. Cette montre est idéale pour les amateurs des fonds marins qui ont besoin d´un outil de précision pour leurs séances de plongée.

En 2009, Richard Mille proposait le modèle 025, l´une des premières montres avec la certification ISO 6425. Cette dernière garantit que la montre peut fonctionner jusqu´à 300 mètres de profondeur. Le modèle est devenu la référence de la marque, et Richard Mille propose une nouvelle version de cette montre avec la RM 028. Elle possède de nombreuses similarités, mais des améliorations ont été apportées, notamment dans la précision du chronomètre et de la résistance à la pression des profondeurs. De plus, Richard Mille a réussi à réduire son épaisseur ce qui améliore le confort de l´utilisateur. La signature de Richard Mille réside dans le fait que la RM 028 possède un boîtier circulaire. Seul un cercle parfait peut garantir l´étanchéité dans les grandes profondeurs. En effet, la moindre aspérité compromettrait l´enveloppe externe et la montre volerait littéralement en éclat.

RM 028 de Richard Mille

Les caractéristiques de la RM 028

La principale innovation de la RM 028 est qu´elle possède un rotor à géométrie variable. Ce rotor est protégé par un brevet déposé par Richard Mille. Son mécanisme, comparable aux ailettes à l’arrière d’une voiture de course ou d’une formule 1, s´adapte en fonction des conditions d´utilisation. Ce rotor possède aussi un bras et une bordure en titane avec 6 options pour régler les positions de celui-ci en fonction de l’activité plus ou moins dynamique de son utilisateur. Chaque vis est également en titane et les segments externes sont en cobalt et en tungstène. Cette complexité technique n´est pas au détriment du design puisque la RM 028 possède des ailettes avec de l´or en 18 carats et un alliage en palladium. Le rotor utilise des billes en céramiques qui peuvent résister à l´usure du temps et à la rouille. La lunette (le boîtier de la montre) possède 3 parties indépendantes qui garantissent l´étanchéité de l´ensemble. Un support à vis supplémentaire complète la fixation du cadran au boîtier. L´affichage des chiffres est en rouge pour qu´on puisse les voir dans la plus totale obscurité. La RM 028 utilise un système à double barillet ce qui est rare pour une montre de plongée. En fait, c´est une sécurité supplémentaire de Richard Mille afin d´assurer une précision optimale dans toutes les conditions. Sa réserve de marche est de 55 heures et son bracelet est en caoutchouc. Il est à noter que ce dernier est rétractable pour offrir un meilleur confort à son utilisateur. Le cadran peut uniquement tourner dans un seul sens afin de calculer les chronos et les distances de plongées. Un mouvement à double sens peut entraîner des erreurs fatales, aussi deux vis en titane contraignent ce cadran dans une seule direction. Le must !

Critique sur les montres Richard Mille

Quand Richard Mille a présenté sa gamme RM, de nombreux experts étaient sceptiques sur la fiabilité de ces modèles. Les plus virulents allaient jusqu´à dire que ces montres ne pourraient même pas supporter une immersion dans une cuvette d´eau. Cependant, Richard Mille a proposé ses modèles aux compétitions internationales de plongées, et ils ont parfaitement rempli leurs rôles. C´est même grâce à cette performance que la marque a obtenu sa certification ISO 6425. Le fait est que l´on est impressionné au premier abord par la grosseur de cette montre, mais on doit garder à l´esprit que c´est une caractéristique des modèles de plongées. Ensuite, non seulement on s’y fait mais on l’adore littéralement. De plus, la RM 028 possède trois parties renforcées uniquement dans le boîtier, aussi la dimension conséquente est normale. On remarque aussi que la RM 028 a bénéficié d´un traitement spécial dans le design. Toutes les pièces externes ou internes sont polies à la main et le caoutchouc du bracelet est totalement lisse. La RM 028 est un bijou de technologie dans tous les sens du terme, et il suffit de la porter à son poignet ou de l´admirer dans une vitrine pour s´en apercevoir. Arghh …on en veut une !

En vente chez Chronopassion

Ce contenu a été publié dans Les montres Tourbillon, Les montres de sport, Richard Mille, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *