Le Datograph Perpétuel de A. Lange et Söhne


Le Datograph Perpetual est un concentré sublime des innovations de la maison Lange et Söhne. Ses caractéristiques techniques permettent de mesurer son originalité, ses performances ainsi que sa haute maîtrise horlogère. Le Datograph Perpetual bénéficie en effet de l´expérience et des dernières avancées technologiques du très grand art horloger de la manufacture saxonne A. Lange et Söhne. Entre autres caractéristiques, la fonction de chronographe à rattrapante et le quantième perpétuel de ce garde-temps le rendent exceptionnel parmi toutes les montres produites par la maison. Les données de ses spécificités techniques peuvent éclairer les passionnés sur son fonctionnement et son mécanisme remarquables.

Les horlogers saxons A. Lange et Söhne sont réputés pour inventer, développer à chaque fois des montres exceptionnelles et innovantes. Ils se distinguent aussi pour leurs chronographes qui non seulement mesurent les plus courtes durées mais qui sont aussi capables de mesurer le temps indéfiniment. Dans cette gamme de montres uniques, la maison Lange et Söhne a notamment sorti le Lange Double Split, la Langematik Perpétuelle et le Datograph Perpetual. Ces montres témoignent de la volonté de la Manufacture de vouloir valoriser chaque instant de façon intemporelle, pour le plus grand plaisir des passionnés de belles pièces.

Les innovations majeures du Datograph Perpetual de A. Lange et Söhne

Le Datograph Perpetual de A. Lange et Söhne est un chronographe à rattrapante combiné à un quantième perpétuel. Il affiche toutes les données mesurables du calendrier grégorien et donne ainsi le jour de la semaine, le mois, les cycles de la lune et l´indication jour ou nuit. Le cycle de quatre ans des années bissextiles est aussi donné avec exactitude par le Datograph. Quant aux phases de lune, elles ne diffèrent que d´un jour du cycle lunaire réel tous les 122 ans. Le Datograph Perpetual est tout à fait autonome pour toute la durée du XXIe siècle et ne nécessite pas de correction manuelle avant l´année 2100. L´année 2100 est en effet une année séculaire pour le calendrier grégorien qui impose de sauter le 29 février. Le quantième perpétuel du Datograph de Lange et Söhne ne doit donc subir de correction manuelle que le 28 février 2100 à minuit pour sauter le 29 février et pour passer tout de suite au 1er mars 2100. A cet effet, tous les affichages du chronographe sont simultanément (ce qui est encore une complication supplémentaire) avancés d´un jour. Cette correction est possible grâce au correcteur universel du quantième perpétuel qui fait avancer ensemble, par cran successif d´un jour, chaque affichage du Datograph. Cependant, chaque indication du quantième peut aussi être modifiée séparément si la montre n´a pas été portée depuis longtemps par exemple. Des poussoirs intégrés indépendants facilitent cette manœuvre et pour éviter toute modification accidentelle, il suffit de tirer sur la couronne. La configuration unique du quantième perpétuel du Datograph Perpetual de Lange et Söhne a fait l´objet d´une demande de brevet en 2005. Par ailleurs, le Datograph Perpetual enregistre également les courtes durées grâce au chronomètre Lange intégré doté d´un compteur de précision capable de mesurer au cinquième de seconde près !! Le plus impressionnant: le toucher exceptionnel du déclenchement du chrono: douceur, précision…rien à voir avec d’autres montres chrono.

Le Datograph perpétuel de Lange & Söhne

Les caractéristiques techniques du Datograph Perpetual de A. Lange et Söhne

Le Datograph Perpetual de A. Lange et Söhne comporte 556 composants, 45 pierres de rubis et 4 chatons en or vissés. En particulier, le quantième perpétuel est formé de 233 composants et n´augmente le Datograph que de 1.9 mm pour une hauteur totale de 13.5 mm. Le boîtier de ce garde-temps Lange et Söhne est en platine et fait 41 mm de diamètre tandis que son cadran est en argent massif avec des appliques en or rhodié. Les aiguilles de la montre sont enduites d´un revêtement spécial qui les fait luire dans l´obscurité. Celles des secondes sont forgées avec de l´acier bleui. Le fond du Datograph est en verre saphir transparent, ce qui permet d´entrevoir son mécanisme complexe et fascinant, ainsi que les platines et le pont en maillechort de son mouvement à remontage manuel. Ce chronographe saxon est doté d´un échappement à ancre et du calibre L952.1 de Lange. Par ailleurs, le spiral et le balancier en glucydur de la montre la fait osciller à 2.5 hertz soit à une fréquence de 18 000 alternances par heure. En plus des données du calendrier grégorien et des heures, des minutes et des secondes, le Datograph Perpetual est également équipé d´un tachymètre. Cette montre saxonne possède en outre une réserve de marche de 36 heures. Le Datograph Perpetual de A. Lange et Söhne est livré avec un bracelet en croco cousu main dont la boucle est aussi en platine…le tout pour plus de 120K€.

Ce contenu a été publié dans Montres à quantième perpétuel, Montres exceptionnelles, A. Lange & Söhne, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *