La Royal Oak Offshore : une montre sportive haut de gamme d´Audermars Piguet


La Royale Oak Offshore est un garde-temps réalisé avec des matériaux de haute technologie. Son boîtier résistant est fabriqué avec du carbone forgé. Sa lunette et ses plots sont en céramique et sa couronne et ses poussoirs sont en caoutchouc. A ce design hors-pair, il faut ajouter ses fonctionnalités techniques qui font d´elle un appareil de mesure de temps d´une exactitude étonnante.

La Royale Oak Offshore de la maison Audermas Piguet, fondée en 1875, est une montre produite en quantité très limitée, et qui n´est commercialisée que dans quelques boutiques exclusives rigoureusement sélectionnées. Cela lui confère son caractère de montre exceptionnelle et la place de facto, dans la catégorie des montres de prestige. Cela ne devrait pas réellement surprendre surtout lorsqu´on se rend compte que ce garde-temps a été réalisé pour résister aux situations les plus risquées et les plus extrêmes. Les variations thermiques, les changements climatiques, les chocs extérieurs en tout genre, les rayons magnétiques et autres agressions extérieures n´ont aucun effet sur elle. De plus, elle a été conçue pour être visible même dans l´obscurité à 25 cm des yeux. On comprend alors qu´en plus d´être une montre sportive, elle est aussi une montre haut de gamme à laquelle d´éminentes personnalités ou équipes du monde sportif comme Juan Pablo Montoya ou Rubens Barrichello associent bien volontiers leur nom. Ce chronogramme tire toute sa notoriété de son design et de ses performances techniques élevées.

Royal Oak Audemars Piguet

Royal Oak Audemars Piguet

Le design de la Royal Oak Offshore

C´est le boîtier orthogonal de ce modèle de chronogramme qui lui confère sa touche particulière. Afin d´allier efficacement l´esthétique aux exigences mécaniques inhérentes à la performance, le carbone forgé fut retenu comme principal matériau de la montre. En effet, c´est une matière capable de beaucoup d´exploits dans le domaine mécanique. Le carbone forgé est également d´une haute élégance chimique et résiste admirablement bien aux chocs. C´est donc à base de ce matériau que les moules du boîtier et de la lunette furent réalisées. D´abord, l´acier fut mis au point avec des fils de carbone à l´intérieur avant d´être comprimé. Ensuite, Audermars Piguet, grâce à son savoir-faire, acheva convenablement l´intérieur du boîtier et la reprise des diverses sorties. Le résultat de tout ce travail minutieux est le boîtier à surface satinée dont se targue la Royale Oak Offshore. Mais comme autre innovation à cette version de la Royale Oak, on peut ajouter le ton de son cadran qui contraste agréablement avec les chiffres, le rehaut du compte-tours et le pourtour du bracelet. Il faut préciser que ces chiffres, ce rehaut ainsi que la trotteuse sont en couleur jaune, alors que les aiguilles des heures et des minutes sont dotées d´une couleur étincelante.

Les spécificités techniques du modèle

La Royale Oak Offshore dispose d´un mouvement à remontage automatique exclusif AP (calibre 3126/3840), d´une réserve de marche de 60 heures, d´un rythme du balancier de 21 600 alternances par heure. Toutes les composantes de la montre ont été décorées à la main. Qu´il s´agisse de la lunette garnie de vis à 6 angles, de la couronne et des poussoirs enduits de caoutchouc, du cadran en argent ou en anthracite avec des chiffres noirs, tout a été réalisé manuellement avec une précision d´orfèvre. Avec un diamètre de 42 mm, cette montre donne avec précision les heures, les minutes, les secondes, les dates. Elle dispose, en outre, de deux compteurs : le premier de 30 minutes et un autre de 12 heures. Le logo du modèle est bien solidement gravé au fond de la montre qui, fait exceptionnel, est étanche jusqu´à 300 mètres de profondeur.

Ce contenu a été publié dans Les montres de sport, Audemars Piguet, avec comme mot(s)-clé(s) , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *