La Portugaise à répétition minute d´IWC, un symbole de la mécanique horlogère


La marque IWC présente la Portugaise à répétition minute, une montre haut de gamme, mais avec un design assez sobre et discret. La complexité de cette montre réside dans son mécanisme, notamment dans l´affichage des secondes sur un cadran de 9 heures. IWC est un spécialiste des mécanismes ‘minute’, et sa nouvelle Portugaise en est la plus belle preuve. La marque s´est en effet surpassée en proposant un modèle de plus de 205 composants, et le must est que son affichage en seconde est en 9 heures. Ce détail passe inaperçu pour les néophytes, mais les connaisseurs pourront apprécier cette précision technique, car elle améliore sensiblement l´esthétique.

Dans l´horlogerie haut de gamme, on distingue deux principaux mécanismes, le tourbillon et la répétition minute. Cette dernière est la plus complexe à réaliser, c´est pourquoi la marque IWC est l´une des rares à proposer des montres intégrant ce mécanisme. IWC est un champion du design, mais également des sensations, ainsi la Portugaise à répétition minute possède 200 sonorités pour les différentes heures de la journée. Cela permet d´apprécier pleinement cette montre et les connaisseurs pourront reconnaître le bruit délicat de son mécanisme. IWC a fait le pari de la sobriété avec sa Portugaise à répétition minute, le cadran et son contour sont lisses sans aucune décoration, et les couleurs sont très homogènes.

Les caractéristiques de la Portugaise à répétition minute

La Portugaise à répétition minute est équipée d´un mécanisme de calibre 98950 qui est légèrement plus grand que les précédents modèles. De ce fait, la largeur de la montre incluant le cadran atteint les 44 millimètres. C´est une montre à remontoir manuel, et elle possède un balancier à réglage sur le bord du balancier. Le matériau est en platine 3/4 sans oublier la spirale Breget et un pont maillechort. La raquette de régulation peut contenir des gravures en or massif. La principale différence de la Portugaise à répétition minute est que son affichage en secondes est en 9 heures. Ce concept équipait les anciennes montres à gousset, et son intégration dans un modèle lui offre une nouvelle perspective. À première vue, on est dérouté par cette différence, mais on se rend compte qu´elle améliore considérablement l´esthétique globale. Le mécanisme de répétition minute sonne l´heure, le quart d´heure et la minute, et chaque son est différent et on peut facilement le distinguer. On doit activer cette sonorité à l´aide d´un poussoir, et si on le désactive, tout le mécanisme devient silencieux. Ce poussoir a été breveté par IWC, aussi on peut identifier rapidement une montre qui possède cette option.

Portugaise répétition minute de IWC

Fiche technique de la Portugaise à répétition minute

La Portugaise à répétition minute possède une dimension de 14 millimètres et un calibre de 98950. Cette montre est limitée à 100 exemplaires, 50 en platine et 50 en or rose. Elle fonctionne avec une alternance de 18000/h et elle possède 52 rubis. Sa réserve de marche est de 46 heures et son remontoir est manuel. Une autre particularité de la Portugaise à répétition minute est qu´elle possède un fond transparent en verre saphir ce qui fait qu´on peut admirer son mécanisme interne. Étant donné qu´IWC a utilisé un mécanisme plus imposant, la hauteur de la montre atteint les 14 millimètres. Si on choisit le modèle en platine, son poids sera de 195 grammes tandis qu´il sera de 161 grammes pour la version en or rose. Une chose remarquable concernant cette montre est que le verre du cadran paraît invisible tellement qu´il est plat. On le sent à peine autour de notre poignet et le verre est antireflet pour optimiser l´affichage. IWC a prouvé qu´on pouvait utiliser des mécanismes ancestraux en les intégrant dans une conception moderne.

Le symbole du luxe et de l´aventure

La Portugaise à répétition minute symbolise plusieurs choses, le raffinement du luxe, une norme exceptionnelle dans tous ses aspects et la garantie de porter un chef-d´oeuvre de l´horlogerie moderne. Quand on voit cette montre, on pense immédiatement aux grands explorateurs tels que Vasco de Gama ou Magellan. En fait, la marque a imité les grands navigateurs lors de la présentation de cette montre. Le coffret est en acajou sculpté et les motifs s´inspirent des grands navires de la marine portugaise. Par ce symbolisme, IWC veut montrer qu´elle a préservé son identité malgré l´évolution de l´horlogerie et des techniques de conception.

Ce contenu a été publié dans Montres à répétition minute, Montres exceptionnelles, IWC, avec comme mot(s)-clé(s) , , , , , . Vous pouvez le mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *