La J 12 GMT Céramique blanche, une montre haut de gamme signée Chanel

Dotée d´un boitier en acier et d´un bracelet en céramique blanche, la montre J 12 GMT céramique blanche de Chanel est un chef d’œuvre artistique. Il est animé par un mouvement calibre automatique et affiche 42 h de réserve de marche, une fréquence d´oscillation de 4 Hz. Le double fuseau horaire et l´indication de la date sont les 2 complications qu´il possède en plus des fonctions traditionnelles. Le succès de cette montre revient au collectionneur Jacques Helleu.

Limitée à seulement 2 000 exemplaires, la J 12 GMT céramique blanche est une montre de prestige sur laquelle plusieurs détails font une grande différence d´avec les autres garde-temps. La lisibilité est parfaite sur cette montre qui se porte confortablement grâce à un boîtier plus large et plus fin que les autres. À n´en point douter, chaque montre sortie des ateliers Chanel de La-Chaux-de-Fonds en Suisse ne manquera pas de combler son possesseur de par ses intéressantes fonctionnalités et sa parfaite esthétique.

Aspect esthétique de la J 12 GMT céramique blanche

Avec 42 mm de diamètre et seulement 10 mm d´épaisseur, le boîtier de la J 12 GMT Céramique blanche est réalisé en acier inoxydable. Il en est de même de la couronne cannelée, du fond plein de ce boitier et de la boucle déployante du bracelet. Ce fermoir est plus court de 5 mm afin de rendre le port encore plus confortable qu´avec les boucles classiques. La maîtrise de l´art décoratif de la céramique est mise en exergue à travers le bracelet en céramique blanche. Déjà traitée antireflets, la glace qui protège le cadran est confectionnée en saphir anti-rayures. Recouverts de luminova, les index et les aiguilles du cadran sont luminescents dans l´obscurité. Sur la lunette graduée à 24 h, il est possible de lire l´heure du pays d´origine grâce à une aiguille qui a la pointe rouge. L´heure locale se lit sur le cadran principal au moyen des aiguilles heures, minutes et secondes. Précisons que le tour d´heures est marqué par des chiffres arabes allant de 1 à 12. Située entre 4 et 5 h, une petite fenêtre indique la date. Une petite inscription située de part et d´autre de 6 h rappelle que cette montre est d´origine suisse. Au dessus de 6 h se trouve la mention GMT Automatic et en dessous de 12 h, on peut lire « Chanel J 12 ».

Atouts techniques et mécaniques de la J 12 GMT Céramique blanche

Au-delà de la complication GMT qui permet d´avoir l´heure de deux endroits distincts du globe, ce garde-temps affiche la date. La J 12 GMT Céramique blanche de Chanel a un mouvement mécanique à remontage automatique qui comprend 21 rubis permettant de réduire sensiblement les frottements entre les composants de la mécanique interne. Cela contribue à assurer une certaine précision et de la fiabilité à cette montre. La fréquence des oscillations est de 28 800 a/h soit 4 Hz, la réserve de marche est estimée à 42 h. Les connaisseurs ne manquent pas d´apprécier l´étanchéité de cette montre qui est de 100 m.

Lucarne sur la création de la J 12 GMT Céramique blanche

On doit le succès de la J 12 GMT Céramique blanche au collectionneur de garde-temps de très haut de gamme, Jacques Helleu, également amateur de voitures et de bateaux. Il découvre que la céramique est presque aussi dure que le diamant, selon l´échelle de Mohs. Mieux, il n´y a que la céramique utilisée dans la technologie de pointe qui peut donner un niveau de brillance au noir et au blanc, sans la moindre altération au fil des années qui passent. Fort de tout ce savoir, il conçoit en 2000 la collection J 12 de laquelle est issue la J 12 GMT Céramique blanche. Les possesseurs de ce garde-temps ne manqueront pas d´en apprécier son côté pratiquement indestructible, cher à cet illustre concepteur.

Publié dans Chanel, Les montres de sport | Marqué avec , , | Un commentaire

Les spécificités de la collection Specialists Tag Heuer

L´horloger suisse Tag Heuer a produit une série spécifique de montres dénommée Specialists. Il s´agit de plusieurs modèles de chronographes dont une partie est associée à la SLR, une voiture d´exception produite par Mercedes Benz. Fabriquées dans un boîtier en acier, ces montres à remontage automatique sont toujours dotées de deux complications au minimum sauf pour le modèle WAE1113.

La FT6013 SLR Specialists de Tag Heuer

La marque Tag Heuer a toujours été considérée comme une référence dans le monde du sport automobile. En effet, elle s´est souvent impliquée dans les courses automobiles en commençant par le chronométrage. Son premier grand pas a été de pouvoir mesurer le temps au dixième de seconde, puis plus tard au millième. Étant partenaire de l´équipe McLaren Mercedes depuis 1985, l´horloger a produit des chronographes en l´honneur du véhicule ultime conçu par ce team. Il s´agit de la SLR, voiture d´exception fabriquée en série limitée. Au début, une montre Tag Heuer était offerte directement pour tout nouvel acheteur de la voiture. Par la suite, le manufacturier suisse a sorti des séries estampillées SLR dont la fameuse Specialits. La collection 2011 comprend quatre versions différentes notamment les modèles CAG2010, CAG2011 et la Tag Heuer WAE1113. Cette dernière n´est pas marquée SLR et est plutôt destinée aux amateurs de golf.

La conception générale de la série Specialists

Ces montres à remontage automatique sont dotées d´un calibre 17 ou à quartz pour le modèle WAE1113. Ce dernier est également le seul à posséder un boîtier carré avec des dimensions de 37,5 sur 36,7 mm. Le mouvement automatique est exclusif et breveté par la marque Tag Heuer. Les autres variantes de Specialists disposent d´un boîtier rond de 47 mm de diamètre. La finition des boîtiers est en acier et selon les versions, celui-ci est poli ou satiné. Par ailleurs, le titane entre aussi dans la composition de certaines pièces des montres Specialists. Le cadran de toute la série est évidemment protégée par une glace saphir traitée anti-rayures des deux cotés. Les boîtiers et bracelets des variantes en acier sont à texture verticale.

Les complications présentes sur la série Specialists

L´heure et le chronographe de la collection Specialists sont affichés par les aiguilles centrales des secondes, minutes et heures. Le chronographe comprend une fonction rattrapante au centième de seconde. D´autre part, ces montres sont également dotées d´un quantième de type perpétuel rétrograde et calibré pour durer jusqu´en 2099. Les aiguilles des minutes et des heures ainsi que les index sont luminescents, tandis que la trotteuse et les aiguilles des complications sont pointées de rouge sur leur extrémité. Toutes les aiguilles sont en forme de demi-lune polies.

Les complications varient suivant le modèle de Specialists, la plus simple étant la date. Celle-ci est d´ailleurs l´unique complication pour le WAE1113. Par contre, les autres modèles sont tous dotés de tachymètre et de compteurs de secondes rétrogrades à 1/10 et 1/100. Ces cadrans secondaires sont respectivement disposés à 9 heures et à 6 heures sur le cadran principal.

Les éléments qui distinguent les divers modèles Specialists Tag Heuer

Ces modèles se différencient principalement au niveau de la matière et des couleurs utilisées. A titre d´exemple, le bracelet est en acier satiné pour le BAO254 et en caoutchouc noir pour le FT6013. Le cadran est noir pour ces deux variantes, alors qu´il est en finition argent pour le CAG2011. Le WAE1113 se démarque carrément par son cadran carré avec une finition en titane satiné. Par ailleurs, son niveau d´étanchéité est de 50 mètres tandis que les trois autres montres peuvent descendre jusqu´à 100 mètres. La lunette des versions circulaires est totalement différente selon les modèles. En effet, celle de la FT6013 est en alliage de carbure de titane et d´acier tandis que celles des modèles BAO254 et CAG2011 sont en acier poli. Cette même lunette est de couleur argentée sur ce dernier modèle et noire sur le BAO254.

Publié dans Les montres de sport, Tag Heuer | Marqué avec , , , | Un commentaire